L’iPhone de moins en moins populaire aux Etats-Unis

Par posté le 14 février 2016

Comme toutes les marques américaines, Apple a toujours rencontré un franc succès sur sa terre natale. Depuis quelques mois, les parts du marché de l’iPhone ont pourtant tendance à diminuer de manière régulière sur son marché domestique. En cause? Le succès des marques coréennes. Selon le cabinet Parks & Associates, Samsung aurait aujourd’hui presque rattrapé son éternel rival.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

Historiquement, les consommateurs ont toujours favorisé les marques locales comme Apple ou Motorola plutôt que la concurrence asiatique. Depuis quelques mois pourtant, la firme de Cupertino voit ses parts de marché fondre comme neige au soleil sur un marché de plus en plus compétitif. Selon le cabinet Parks & Associates, Apple ne détiendrait plus que 40% des parts de marché. Le fabricant américain devancerait Samsung (31%), LG (10%) et Motorola (5%).

Globalement, le cabinet Parks & Associates remarque une régression des parts de marché d’Apple aux profits de son éternel rival. Si les ventes d’iPhone restent plus ou moins stables, Samsung et les autres concurrents d’Apple vendent plus de smartphones que par le passé. Progressivement, Apple perd du terrain. Une tendance qui devrait se confirmer au cours des prochaines années puisque les Américains sont de plus en plus nombreux à acheter leur smartphone hors-abonnement. En 2011, pas loin de 70% des Américains profitaient d’offres avantageuses pour acheter un smartphone avec un abonnement le liant à un opérateur. Aujourd’hui, seulement 50% des Américains ont opté pour un forfait avec engament. Le prix du smartphone est donc un argument qui entre plus souvent dans l’équation que par le passé.

marketshare1

Enfin, autre élément qui joue en défaveur d’Apple. Les propriétaires d’iPhone ont tendance à moins rapidement renouveler leur mobile que les propriétaires de smartphones d’autres marques. En effet, 33% des Américains qui sont propriétaires d’un iPhone n’ont toujours pas changé de modèle après deux ans d’utilisation, contre “seulement” 30% pour les propriétaires de smartphones de la marque Samsung.

Autre défi à venir pour Apple : petit à petit, les marques chinoises s’installent sur le sol américain. Huawei, par exemple, ne cache plus son intention de venir concurrencer le géant américain sur son propre territoire en jouant notamment la carte de la compétitivité au niveau des prix…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires: