Moscou veut supprimer Windows de ses ordinateurs et passer sous Linux

Par posté le 11 février 2016

Le gouvernement russe veut bannir le système d’exploitation Windows des machines gouvernementales du pays.

Crédit Photo: D.R.

Crédit Photo: D.R.

German Glimenko a récemment été nommé responsable des questions de l’Internet par Vladimir Poutine et celui-ci montre déjà l’orientation qu’il a choisi d’adopter. Dans ses premières déclarations, le responsable de l’Internet critique lourdement Apple et Google, car il estime que ceux-ci ne respectent pas les questions de fiscalité du pays.

« Quand vous achetez une application sur Google Play ou sur l’App Store partout en Europe, la TVA est prélevée sur le lieu de paiement, mais pas ici, dans notre république bananière », révèle le conseiller sur un ton agacé. Plus loin dans son interview, Glimenko déclare aussi qu’il y aura des taxes supplémentaires en ce qui concerne les produits Google et Apple.

Le responsable accuse également Microsoft et menace de se passer de l’OS Windows et opter pour le système d’exploitation Linux. Il prévoit de faire passer toutes les machines gouvernementales vers le logiciel Open source Linux. Cette réponse est en rapport avec les sanctions des États-Unis envers la Russie lors de son intervention en Crimée. « C’est un peu comme lorsqu’une femme voit son mari avec une autre femme — il peut lui prêter serment après, la confiance sera perdue » dit Glimenko. L’autre raison est qu’il exige de Microsoft de conserver les données des citoyens russes sur le territoire russe.

Anthony Ortiz Beltran (St.)

Articles similaires: