Les ventes mondiales de PC en recul de 10,6% au quatrième trimestre 2015

Par posté le 13 janvier 2016

Les ventes d’ordinateurs personnels ont reculé de 10,6% dans le monde au quatrième trimestre 2015 par rapport à la même période de 2014 et les ventes annuelles, en passant sous les 300 millions, se retrouvent au plus bas depuis 2008, a indiqué mardi le cabinet d’études IDC.

©Pressmaster/shutterstock.com

©Pressmaster/shutterstock.com

Ce recul sur un an, à 71,9 millions d’unités, correspond aux prévisions mais est le plus important depuis celui de 9,8% enregistré en 2013.

IDC avait estimé dans une étude publiée en décembre que les ventes mondiales de PC devraient encore reculer en 2016.

Le marché mondial du PC traverse une crise profonde, cannibalisé par la popularité d’appareils mobiles pouvant se connecter à internet comme les tablettes et les smartphones.

“Le marché du PC reste très concurrentiel et l’environnement économique s’est encore affaibli avec la récente chute du marché boursier chinois”, a souligné Loren Loverde, vice-président chez IDC, chargée du secteur.

“Mais les achats de remplacement devraient augmenter en 2016, surtout vers la fin de l’année. L’adoption par les entreprises de Windows 10 devrait accélérer et les achats de particuliers se stabiliser dans la seconde moitié de l’année. La plupart des utilisateurs ont retardé leurs achats mais ne peuvent pas le faire indéfiniment sans faire face à des problèmes de sécurité et de performance et devraient acheter de nouveaux PC”, a-t-elle ajouté.

Les cinq premières marques sur le marché mondial sont Lenovo avec plus de 20% de parts de marché. Suivent HP, Dell, ASUS et Apple, les deux derniers faisant pratiquement jeu égal au 4e trimestre.

“L’émergence d’Apple dans les cinq premiers groupes du marché en 2015 montre qu’il peut encore y avoir une forte demande pour des produits novateurs, mêmes chers, qui privilégient l’expérience qu’en retire l’utilisateur”, a souligné Jay Chou, analyste chez IDC.

AFP

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires