Il n’y a pas de doute que les voitures connectées sont en progression et qu’elles seront un jour nécessaires, surtout avec l’avènement futur de la conduite autonome. Mais pourquoi seulement connecter les véhicules aux infrastructures de voirie alors qu’elles pourraient aussi être reliées à d’autres éléments clés du quotidien des automobilistes ?

vinli

“Nous remarquons qu’une rapide augmentation des intégrations se développe pour les maisons connectées et les marchés automobiles”, explique Mark Haidar, PDG de Vinli, une entreprise spécialisée dans les systèmes de voitures connectées.

Alors que l’Internet des Objets est en train de commencer à se faire doucement une place auprès du grand public, la voiture pourrait jouer un rôle important dans son application.

A l’occasion du CES de Las Vegas, le 6 janvier, Vinli présentera une toute nouvelle plateforme – Vinli Home Connect – qui vise à accélérer ce processus d’adoption en essayant de répondre à un problème clé : la fragmentation.

Un grand nombre d’entreprises différentes développent chacune de leur côté des appareils connectés, c’est pourquoi la question de l’interopérabilité (la possibilité de faire fonctionner différents appareils et systèmes d’entreprises) est plus que jamais d’actualité.

“Cela crée un problème de fragmentation et de frustration pour le consommateur”, précise Mark Haidar. “Notre équipe a conçu une solution facile d’utilisation et élégante pour les maisons connectées aux États-Unis et à l’étranger, pour que les consommateurs puissent gérer leur réseau de produits connectés de la maison et leurs véhicules connectés sans heurts, à partir d’une seule et même source.”

Cette source est une petite clé informatique à intégrer au diagnostic embarqué de son véhicule, pour lui assurer une connectivité LTE/4G/wi-fi. La plateforme est compatible avec des produites et des services Nest et SmartThings de Samsung.

Comme le système de Vinli fonctionne avec d’autres entreprises, il pourra par exemple prévenir son propriétaire lorsque son jeune fils roule trop vite ou est sorti d’un certain périmètre d’action, mais il pourra aussi automatiquement activer ou désactiver des systèmes de domotique.

Lorsque la voiture quitte le garage, le chauffage baisse, certaines lumières restent éclairées pour faire croire que quelqu’un est à l’intérieur, mais toutes les portes connectées se ferment automatiquement à double tour.

Les derniers chiffres d’une étude signée Parks Associates montrent que près de deux tiers des conducteurs américains voudraient des fonctionnalités de voiture connectée de série dans leur prochain véhicule. De plus, 25% des mêmes consommateurs se disent curieux des possibilités d’utilisation de sa voiture pour contrôler sa maison. Une aubaine pour Vinli.

AFP