Test – RedMi Note 2, l’iPhone made in China

Par posté le 21 octobre 2015

Pour se faire une place sur le marché des mobiles, certains fabricants de smartphones chinois n’ont pas hésité à recopier la stratégie d’Apple en commercialisant des produits au design épuré qui reprennent dans les grandes lignes le design caractéristique des produits d’Apple. Xiaomi est resté très longtemps sur le banc des accusés. Aujourd’hui, la firme chinoise tente de se démarquer de son rival avec des produits au design de plus en plus travaillé, qui font un véritable tabac en Chine. Son dernier flagship, le RedMi Note 2, fait également partie des produits qui s’exportent le mieux vers l’Europe. Explications.

Difficile de ne pas voir "l'inspiration"... - Crédit photo : E.F.

Difficile de ne pas voir “l’inspiration”… – Crédit photo : E.F.

Des performances étonnantes

Vendu aux alentours de 200 euros sur Internet, le RedMi Note 2 n’est pourtant pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un smartphone d’entrée de gamme. Certes, son design coloré et sa coque en plastique rappellent l’iPhone 5c et son prix très attractif le met en concurrence directe avec des modèles low-cost, mais au niveau des performances, le flagship de Xiaomi n’a pas grand chose à envier aux modèles vendus à des tarifs nettement plus élevés. Outre son écran Full HD de 5,5″, le RedMi Note 2 peut en effet compter sur un processeur octo-cores cadencé à 2Ghz et 2 Go de RAM pour épater la galerie. Certes, on trouve beaucoup mieux dans le haut de gamme, mais à ce prix, il sera sans doute très difficile de trouver un modèle affichant des spécificités aussi élevées. On notera d’ailleurs que sur Antutu, il reçoit une note de 35278, qui peut grimper jusqu’à 42979 une fois le mode hautes-performances activé. Certes, on est encore loin du OnePlusTwo, qui flirte avec les 60000, mais on se rapproche tout de même fortement des flagships de la concurrence.

Outre son prix et ses excellentes performances, le RedMi Note 2 compte surtout sur son design à la fois épuré et branché pour séduire le consommateur. S’il est difficile de ne pas voir des ressemblances avec l’iPhone d’Apple, surtout sur la face avant du smartphone, il faut reconnaître que Xiaomi ose désormais faire preuve d’imagination, avec des boutons virtuels qui s’illuminent dans le noir, un boitier en plastique épuré qui est très agréable à prendre en mains et une surcouche minimaliste qui fera le bonheur des bidouilleurs. Légèrement plus petit et plus fin que son prédécesseur, le RedMi Note 2 a l’énorme atout de disposer d’une coque amovible qui permet de remplacer facilement la batterie en cas de pépin, mais aussi de glisser une carte microSD dans son smartphone (les 16 Go d’espace de stockage n’étant pas suffisants pour le commun des mortels), et surtout d’accéder au port double-SIM du smartphone. Une connectivité “all-in” qui trouvera certainement son public. Ceci étant dit, si le design du Note 2 impose le respect, on est loin, très loin même de la qualité de fabrication du Galaxy S6 de Samsung ou du Mate S de Huawei. Certes, le Note 2 ne joue pas vraiment dans la même cour, mais si le smartphone de Xiaomi affiche des spécificités identiques aux modèles milieu et haut de gamme de la concurrence, son boitier en plastique le rapproche davantage de l’iPhone 5c.

La coque en plastique du Redmi Note 2 rappelle l'iPhone 5c et les Lumia 730 et 830. - crédit photo : E.F.

La coque en plastique du Redmi Note 2 rappelle l’iPhone 5c et les Lumia 730 et 830. – crédit photo : E.F.

Au niveau du logiciel, si le RedMi Note 2 embarque une version très épurée d’Android 5.0, qui se rapproche de prime abord de l’expérience Nexus, on est en réalité très loin d’une interface classique puisque, par exemple, Xiaomi ne propose pas de tiroir d’applications. Comme sur iOS, toutes les applications sont rassemblées sur l’écran d’accueil du smartphone, qui s’étire sur plusieurs pages. Des petites icônes des applications aux notifications, en passant par les paramètres, toute la surcouche logicielle du constructeur semble être calquée sur iOS. A défaut d’être original, MIUI a le mérite d’être très fluide et très simple à prendre en main.

Un smartphone taillé pour la photo

Pour ce qui est de la photo, Xiaomi réalise un sans-faute. L’APN de 13 mégapixels situé sur le dos du smartphone réalise des clichés d’une qualité étonnante. Non seulement l’appli Photos livrée avec le smartphone fonctionne très bien et permet d’ajouter des filtres lors de la prise de vue d’une photo, mais en plus les modes sous-jacents tels que le HDR sont également très réussis. Le smartphone s’en sort également très bien lorsqu’il est question de prendre des photos dans des environnements mal-éclairés ou lorsqu’il est question de prendre des selfies avec l’APN frontal. On notera d’ailleurs que comme chez Huawei, il existe un compte à rebours qui permet de prendre la pose au bon moment, mais aussi différents filtres “beauté” qui permettent d’améliorer la qualité du selfie avant de le poster sur les réseaux sociaux en supprimant les boutons, en affinant le visage ou en rendant la peau sensiblement plus lisse. En vidéo aussi, le RedMi Note 2 s’en sort avec les honneurs, même si l’appareil n’est pas capable de filmer en 4K. Enfin, en ce qui concerne l’audio, Xiaomi a également fait de gros efforts pour que son smartphone puisse être utilisé sans un haut-parleur externe, comme c’est souvent le cas avec les smartphones d’entrée de gamme.

Une autonomie qui déçoit

Au final, difficile de trouver de réels défauts au RedMi Note 2 si ce n’est son autonomie qui déçoit quelque peu pour un modèle disposant d’un écran aussi large. Malgré sa batterie de 3060mAh, le Redmi Note 2 n’est pas capable de tenir une journée complète avec une seule charge. Un utilisateur moyen peut ainsi s’attendre à tomber à court de batterie aux alentours de 15 ou 16h. Heureusement, le smartphone dispose d’un mode de recharge rapide qui permet de réduire le temps de chargement. Rien n’empêche non plus son propriétaire d’acheter une batterie de rechange et de tirer ainsi partie de sa coque amovible… Reste que pour un smartphone au format 5,5″, le RedMi Note 2 est très loin de tenir la comparaison avec ses principaux concurrents.

A cela s’ajoutent quelques petits défauts pas très dérangeants mais qui peuvent contrarier l’utilisateur au quotidien. On constatera ainsi que si l’interface a été entièrement traduite en français, certaines applications préinstallées, telle que celle qui donne accès au thèmes personnalisés, restent uniquement disponibles en chinois. De la même manière, le RedMi Note 2 ne supporte pas les fréquences 800 Mhz, et ne sera par conséquent pas capable de capter la 4G partout en Europe. Globalement, le réseau reste néanmoins très stable en Belgique et le smartphone de Xiaomi offre des performances très solides pour un tarif des plus compétitifs.

HDR, filtres et mode Beauté sont au programme des réjouissances - crédit photo : E.F.

HDR, filtres et mode Beauté sont au programme des réjouissances – crédit photo : E.F.

Conclusion

Si le RedMi Note 2 ne fait pas le poids face à l’iPhone 6s, le smartphone de Xiaomi pourrait bien séduire ceux qui n’ont pas forcément un budget de 700€ à consacrer à un mobile. Elégant, le RedMi Note 2 impressionne au niveau des performances avec un écran de 5,5″ Full HD, un APN de 13 mégapixels qui réalise des clichés d’une qualité surprenante pour un smartphone chinois, un processeur qui n’a rien à envier aux modèles hauts de gamme de la concurrence et une interface ultra-fluide. Les amoureux de la pomme apprécieront l’interface épurée du Note 2, tout en appréciant les nombreuses opportunités ouvertes par la présence d’un double port SIM, d’un port micro SD et d’une batterie amovible. Si son autonomie déçoit quelque peu, le smartphone de Xiaomi s’en sort avec les honneurs et s’impose comme un excellent smartphone d’entrée de gamme – malgré ses performances dignes d’un milieu, voire d’un haut de gamme. Une valeur sûre pour quiconque souhaite se tourner vers l’import chinois!

A noter que pour le moment, le RedMi Note 2 est proposé au prix de 148€ sur Gearbest avec le code NOTE216GB. Le modèle 32 Go est quant à lui proposé au prix de 158€ avec le code NOTE232GB.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires