Des malwares préinstallés sur des smartphones vendus en ligne

Par posté le 1 septembre 2015

Prudence si vous prévoyez d’acheter un smartphone sur un site chinois. Le spécialiste en sécurité informatique G Data met en garde les internautes contre certains modèles de smartphones qui sont livrés avec des malwares préinstallés.

Crédit photo : AFP

Crédit photo : AFP

S’il n’y aurait à priori aucun risque de tomber sur un malware sur un smartphone Android vendu sur le continent européen, on ne peut malheureusement pas en dire autant des terminaux qui sont vendus en ligne sur des sites chinois. Selon le spécialiste G Data, des malwares sont volontairement installés sur certains smartphones Android. La responsabilité des fabricants ne serait pas remise en question puisque les failles proviendraient en réalité certains revendeurs qui en profiteraient pour installer des malwares sur certains terminaux. Pas de généralité donc puisque si G Data met à disposition une liste des terminaux susceptibles d’être infectés, tous les modèles ne le sont pas forcément.

liste

“Certains intermédiaires, en plus de leur marge sur la revente de l’appareil, tablent sur des revenus complémentaires par la commercialisation de données personnelles et la publicité ciblée” explique G Data dans son communiqué.

Quels sont les risques pour les utilisateurs? Que leurs données soient subtilisées, mais surtout que des pirates prennent un jour le contrôle de leur smartphone et exigent par exemple une rançon pour le débloquer.

Selon G Data, s’il est impossible de se défaire des malwares préinstallés, il est relativement facile de les remarquer puisque le logiciel télécharge fréquemment des applications indésirables ou affiche des publicités sous la forme de pop-up. Avec un bon antivirus, il est en théorie possible d’isoler le fichier, sans toutefois le supprimer.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires