La publicité sur Instagram, un danger pour la santé?

Par posté le 14 août 2015

Depuis quelques temps maintenant, les annonceurs n’hésitent pas à solliciter les comptes Instagram les plus populaires pour qu’ils mettent en avant leurs produits. Si accepter une telle offre peut rapporter gros, les risques pour la santé sont également élevés, selon la FDA, qui dénonce des pratiques malsaines.

kardashian

Vous êtes sans doute tombé sur l’une de ces annonces racoleuses postées sur le réseau social Instagram. Depuis quelques temps, les célébrités sont de plus en plus sollicitées par les annonceurs pour mettre en avant des produits de beauté, des crèmes-miracles ou des pilules qui permettent de faire ressortir l’éclat de votre peau. Disponibles en vente sur Internet, ces produits ne sont pas toujours validés par les différents organismes de protection des consommateurs, ce qui peut causer quelques problèmes d’un point de vue juridique. Récemment, la star de télé-réalité Kim Kardashian a ainsi fait l’objet de critiques de la part de la FDA pour avoir fait la promotion de pilules permettant de faire passer les nausées du matin lors d’une grossesse. Comme l’explique l’organisation, la manière de présenter ces produits suggère qu’il s’agit de médicaments approuvés par les autorités locales qui ne présentent aucun danger pour la santé. Or, ceux-ci peuvent présenter des effets secondaires indésirables et causer parfois de graves ennuis de santé.

Beaucoup plus efficaces que des campagnes de pub traditionnelles, ces nouvelles publicités sponsorisées soulèvent de nombreuses questions d’un point de vue éthique. Faut-il pour autant en interdire la diffusion, voire engager des poursuites judiciaires contre les comptes qui en font la promotion? Vu les législations des différents pays, il est difficile pour le moment d’imposer des barrières aux internautes. Le fait que les produits mis en avant soient présentés comme étant sans aucun risque pour la santé pose néanmoins un certain danger, et ce d’autant plus que de nombreuses célébrités n’hésitent pas à se porter garantes de leurs vertus. Encore peu habitués à ce type de publicité déguisée, les internautes peuvent facilement tomber dans le piège. Développer son esprit critique est donc une priorité.

Les nombreuses critiques portées à l’encontre de Kim Kardashian ont par ailleurs contraint la star à supprimer son post de son compte Instagram, ce qui laisse sous-entendre que le réseau social pourrait s’auto-censurer à terme, si les membres sont suffisamment critiques à l’égard des photos partagées par les comptes qu’ils suivent…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires