Les Etats-Unis vont quitter mi-2016 leur rôle auprès du régulateur d’internet

Par posté le 10 juillet 2015

Le gouvernement américain va quitter mi-2016 son rôle de supervision du régulateur mondial d’internet Icann, ce qui va permettre d’évacuer toute pression politique et va renforcer la gouvernance de cette institution, selon son président Fadi Chehade.

Fadi Chehade, président de l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann). ©ROSLAN RAHMAN / AFP

Fadi Chehade, président de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann).
©ROSLAN RAHMAN / AFP

La période de transition d’ici là va permettre de recueillir un certain nombre de données de la part des internautes et le gouvernement ainsi que le Congrès américain effectueront également des vérifications.

“Nous allons renforcer la communauté pour nous assurer que l’Icann va pouvoir assumer ses responsabilités en tant qu’institution”, a expliqué à l’AFP M. Chehade, patron de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann), qu’il va quitter début 2016.

Celui-ci a rappelé qu’internet est mondial et que sa gouvernance doit être également mondiale, sans dépendre seulement de gouvernements, du secteur privé ou des utilisateurs.

M. Chehade a informé les élus du Congrès à Washington de la transition à venir lors d’une audition au côté du secrétaire adjoint au Commerce, Lawrence Strickling.

Selon M. Chehade, les élus ont semblé réceptifs à ses arguments et au nouveau calendrier, mais ces projets sont encore susceptibles d’être modifiés si le Congrès adopte un projet de loi actuellement en cours de discussion.

Washington avait fait part en mars 2014 de son projet de retrait de l’Icann, une institution créée en 1998 et sous contrat avec le gouvernement américain, qui est chargée de l’attribution des noms de domaine sur le web.

“C’est l’aboutissement de 16 ans de dur labeur pour bâtir notre institution et la rendre responsable pour conserver un internet stable et sûr”, a encore dit M. Chehade.

Aucune nouvelle entité ne va être créée pour superviser l’Icann, mais ses structures vont être renforcées durant la période de transition qui s’annonce afin que ses valeurs fondamentales soient conservées, a conclu Fadi Chehade.

AFP

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires