Cyberattaques : une journée noire ce jeudi?

Par posté le 15 janvier 2015

PME, associations, hôpitaux et établissements scolaires devraient être les cibles privilégiées de pirates djihadistes ce jeudi 15 janvier.

© DR

© DR

Un peu plus d’un millier de sites Internet français ont été victimes de piratages ces derniers jours. D’origine djihadiste, celles-ci visent principalement des sites de petites ou moyennes entreprises, d’associations, d’établissements scolaires et d’hôpitaux, des structures relativement faciles à pirater, et souvent mal sécurisées.

Si la plupart des pages piratées affichent un message à la gloire d’Allah, plusieurs groupes djihadistes ont clairement laissé entendre que leur opération visait à venger la mort des frères Kaouachi, abattus la semaine dernière après avoir massacré 12 personnes lors de l’attaque de Charlie Hebdo.

Selon le ministère de la Défense français, les attaques pourraient connaître un pic aujourd’hui, de nombreux sites piratés par les djihadistes indiquant un ultimatum pour la date du 15 janvier.

Majoritairement originaires de Tunisie, les pirates n’ont pour l’instant pas causé de gros dégâts, se contentant de pirater la page d’accueil de petites organisations et d’y afficher un message djihadiste.

La semaine dernière, le ministère de la Défense français s’était dit prêt à réagir en cas d’attaques plus importantes.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires