Devant les caméras, Bill Gates boit un verre d’eau transformée à partir d’excréments humains

Par posté le 8 janvier 2015

Milliardaire philanthrope depuis qu’il a quitté Microsoft, Bill Gates a donné de sa personne en buvant devant les caméras un verre d’eau qui venait d’être transformée à partir d’excréments humains.

water

L’opération, qui visait à promouvoir une machine baptisée OmniProcessor qui est capable de convertir les excréments et la boue en eau, est déjà un franc succès puisque la présence de Bill Gates dans la vidéo a suffi à attirer plus d’un million d’internautes. Et c’est précisément ce que recherchait Bill Gates, qui souhaitait donner une meilleure visibilité à une machine qui pourrait non seulement sauver des vies mais considérablement améliorer le quotidien de millions de personnes à travers le monde.

Car, n’ayons pas peur de le rappeler, un peu plus de 2,5 milliards d’être humains n’ont pas accès à des toilettes sur cette planète, la plupart du temps en raison de l’absence d’eau dans des régions fort désertiques. Chaque année, plus de 700.000 enfants à travers le monde décèdent dans des conditions abominables à cause de ce manque d’infrastructures et de soutien de la communauté internationale. Principale alliée de notre existence sur Terre, l’eau joue un rôle primordial à bien des égards.

Unique en son genre, l’OmniProcessor est une machine qui convertit des excréments et de la boue en eau à travers un processus naturel. Chauffés, la boue et les excréments libèrent l’eau qu’ils contiennent sous la forme de vapeurs, qui sont ensuite récupérées, filtrées et transformées en eau potable.

« Cela prendra peut-être des années avant que ce procédé soit utilisé mondialement. Mais j’ai été vraiment impressionné par l’ingénierie. L’usine ne se contente pas d’enlever les excréments humains de l’eau, elle transforme les excréments en un bien avec une véritable valeur pour le marché » explique Bill Gates, qui précise dans son intervention que l’eau qu’il a pu goûter lors de cette expérience avec exactement le même goût que n’importe quelle autre eau minérale qu’il avait pu goûter.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>