Voici le classement, en ordre décroissant, des plus grands échecs technologiques de cette année. Il s’agit en général du lancement d’un mauvais produit ou encore d’un faux-pas commis par une entreprise du secteur high-tech.

15. Band, le bracelet connecté de Microsoft

b15e5332-f13a-4fc4-a073-afa6179ea91d

Microsoft a surpris cette année en lançant un gadget de fitness. D’abord applaudi pour ce lancement inattendu, le nouveau bracelet de Microsoft a vite été démoli par les critiques. Selon CNET, l’autonomie de la batterie est très médiocre. De plus, l’application Microsoft Health n’est pas facile à utiliser et la synchronisation Bluetooth laisse à désirer.

14. Swing Copters

swing1

Le jeu iOS Flappy Bird a été l’un des plus gros succès de cette année. Flappy Bird a pris une si grande ampleur à un tel point que le développeur a décidé de retirer son jeu de l’App Store… Quand il lança son nouveau jeu Swing Copters, tout le monde s’attendait à un second succès. Malheureusement, Swing Copters n’a jamais réussi à décoller.

13. L’offre de rachat de Time Warner par Rupert Murdoch

Bloomberg, Murdoch Testify At House Judiciary Cmte Hearing On Immigration
Crédit photo : AFP

En juillet dernier, le magnat des médias Rupert Murdoch a lancé une grenade dans le monde des médias. Il offrait 80 milliard de dollars pour le rachat de Time Warner. Mais en août, il retira son offre invoquant le refus de ce dernier d’examiner sa proposition.

12. iCloud

07ee4d49d565d06e759083c4cac10f95
Crédit photo: Twitter

Ce ne fut pas une bonne année pour le service iCloud d’Apple. L’image du fabricant californien a en effet pris un sacré coup avec le scandale du piratage de nombreux comptes iCloud de personnalités américaines. Citons notamment Jennifer Lawrence, Kirsten Dunst et Kim Kardashian.

11. La mise à jour d’Apple iOS 8.0.1

_77813071_iphone-6
Crédit photo: AFP

La mise à jour iOS 8.0.1 n’a fait qu’engendrer des bugs non négligeables sur l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus. Après l’avoir installée, certains utilisateurs ne disposaient tout simplement plus de réseau. Apple a rapidement retiré le logiciel et proposé une nouvelle mise à jour. Ce problème a touché pas moins de 40.000 personnes à travers le monde.

10. La recrue de David Plouffe par Uber

David Plouffe, former campaign manager of U.S. President Barack Obama, delivers a speech during a session at the Cannes Lions 2009 International Advertising Festival
Crédit photo: Reuters

Uber a engagé cette année David Plouffe, l’ex-conseiller d’Obama, pour améliorer sa réputation et l’aider à gérer son expansion. Mais pour le moment rien ne se passe comme prévu. Depuis qu’il a été engagé, de nombreux faux-pas ont été commis. Un cadre d’Uber a été pris en flagrant délit d’espionnage. Des conducteurs d’Uber ont été accusés de crimes. De plus, Uber est maintenant interdit dans plusieurs pays.

9. Jelly

jelly2
Crédit photo: DR

Biz Stone, le cofondateur de Twitter, a lancé cette année une nouvelle application. Jelly permet aux utilisateurs de poser des questions à leurs amis avec des photos à l’appui. Mais l’application n’a pas obtenu le succès attendu et est vite tombée aux oubliettes. Biz Stone travaille actuellement sur un autre projet.

8. Google Glass

© Google
© Google

Personne ne pense à présent que les Google Glass vont devenir un succès. Google prépare la version 2.0, donc nous verrons ce qu’il en adviendra l’année prochaine. Mais cette année, la réalité a fait face aux Google Glass.

7. Chute de l’action Twitter

i_twitter-bourse
© AFP

L’action Twitter a chuté de 85% cette année. La raison? La base d’utilisateurs de Twitter n’a pas augmenté. Mais ce n’est pas vraiment un souci. Il y a 2 ans, l’introduction de Facebook en bourse s’est soldée par un échec. Mais les choses ont bien changé. Le cours de l‘action Facebook a connu une remontée spectaculaire. La même chose pourrait bien arriver à Twitter.

6. Sugarstring, le site technologique de Verizon

SugarString
Crédit photo: DR

L’entreprise américaine de télécommunication Verizon a lancé son propre site technologique cette année. Cependant, il y avait certaines restrictions pour les journalistes. Ils ne pouvaient pas rédiger d’article sur la neutralité du web ainsi qu’au sujet de l’espionnage US. Le site a fermé seulement après un mois d’existence.

5. Clinke

clinkle-feature2
Capture d’écran du site de Clinke.

Après 3 ans et 30 millions de dollar levés, l’entreprise de paiement mobile Clinke a enfin lancé son application. Le but de cette application est de moderniser la façon dont les gens font des transactions. Cela ressemble à une carte de débit prépayée. Mais l’application n’a pas rencontré le succès attendu.

4. Les smartwatches de Samsung

SM-V7000ZKAXEF-215250-0
Crédit photo: Samsung

Samsung a lancé une tonne de montres cette année mais personne ne les achète. Cela ne serait pas si contraignant si la vente de smartphones Samsung se portait bien. Hélas ce n’est pas le cas, les bénéfices de Samsung ont diminué de 60%.

3. L’application Slingshot de Facebook

14062913385_1158b6600a_b

Facebook a lancé 3 applications cette année : Paper, Rooms et Slingshot. Mais aucune de ces applications n’a rencontré de succès. Facebook qui essaye de concurrencer Snapchat, a lancé l’application Slingshot. Le principe est d’envoyer une image pour ouvrir l’image que vous venez de recevoir. L’application jugée non « user friendly » n’a pas convaincu.

2. L’entrée en bourse de King Digital

king
Crédit photo: CNN

L’introduction en bourse de l’éditeur du célèbre jeu Candy Crush a fait un énorme flop. L’action introduite à 22,50 dollars a terminé sa première journée de transaction à 19 dollars. Le cours de l’action est actuellement d’environ 17 dollars. L’entreprise a rendu de l’argent à des actionnaires à travers des rachats.

1. Le Fire phone d’Amazon

fire
Crédit photo: Amazon

Amazon a finalement sorti un téléphone cette année. Cela s’est conclu par un échec commercial. Amazon a dû prendre en charge 170 million de dollars à cause de téléphones invendus. Amazon n’a pas rendu son téléphone assez unique. De plus, l’effet 3D de son écran et la détection faciale n’ont pas convaincu. C’était juste un produit aussi cher que l’iPhone mais mauvais. Amazon a donc dû réduire le prix de son téléphone.

Source : Business Insider