Windows 10 : la collecte d’informations suscite l’indignation

Par posté le 7 octobre 2014

Disponible depuis la semaine dernière en Technical Preview, Windows 10 suscite déjà la polémique. En cause? Une déclaration de confidentialité qui ouvre de nouvelles portes à Microsoft pour la collecte d’informations.

windows10full

Si vous avez tenté d’installer la version preview de Windows 10 sur votre PC, vous avez sans doute remarqué une déclaration de confidentialité fort différente de celle qu’on trouvait dans les précédentes versions de l’OS. La firme de Redmond se réserve en effet le droit de récolter des données très personnelles, comme les noms, adresses de messagerie, préférences, centres d’intérêt, historiques de navigation, recherches, fichiers, appels émis et même la manière avec laquelle les gens utilisent leurs applications. Bref, tout ou presque sera transmis à Microsoft.

Vu que tout est noté noir sur blanc, on ne peut pas vraiment parler de backdoor, et comme l’indique Microsoft, les données récoltées visent à améliorer les différents produits. Il n’y a donc en théorie pas lieu de s’alarmer, d’autant plus qu’il s’agit d’une version de test, et que la plupart des participants sont censés être au courant des conditions d’utilisation. Mais cela n’a pourtant pas empêché les internautes de s’indigner vis-à-vis de la politique de Microsoft.

La firme de Redmond s’est pour sa part contentée de rappeler que les données récoltées dans la preview sont cryptées et ne seront accessibles uniquement que par certains employés de Microsoft. En outre, la déclaration de confidentialité de Windows 10, dans sa version finale, devrait être différente. En effet, il s’agit ici d’une version de test soumise au public dans le but d’améliorer le produit avant sa sortie. En toute logique, Microsoft adapte donc les paramètres de confidentialité pour récolter le plus grand nombre de données possibles sur les premiers essais des utilisateurs. Suffisant pour rassurer?

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

5 Comments

  1. aPeer

    7 octobre 2014 at 21 h 54 min

    On râle pour des informations transmises dans une version beta, à des services d’analyse chargés d’améliorer l’OS, alors qu’on n’est pas choqué le moins du monde si un jeu mobile ou facebook envoie tout votre carnet d’adresse, calendrier et photos à un publicitaire.

    N’y aurait-il pas un problème de LOGIQUE chez certaines personnes?

    Par ailleurs, quel serait l’intérêt d’installer cette preview pour le commun des mortels, qui serait bien incapable de la débugger au besoin (il faut vraiment mettre “warning, experts only!”?), voire même de l’installer correctement?

    C’est dingue qu’il soit nécessaire de rappeler ces quelques faits par des voies médiatiques…

  2. Marie

    8 octobre 2014 at 10 h 47 min

    Si la version test peut faire tout cela, il y a fort à parier que la version définitive le fera aussi.

    Déjà Windows 8 m’a semblé si peu confidentiel pour les données personnelles que j’ai racheté un portable doté de Windows 7 que je tente de faire fonctionner sans aucune synchronisation.

    • Philippe B.

      8 octobre 2014 at 23 h 10 min

      Bonjour Marie,

      Vous avez raison, il faut éviter tout ce qui est synchronisation, cloud et cie. Gardons bien toutes nos données sur un disque dur placé dans notre PC ou portable et pas sur les serveurs de Microsoft, Google, Facebook ou autre Big Brother. Tout ce qui s’y trouve ne nous appartient plus il faut le savoir. De plus je conseille fortement de crypter les données sensibles avec un logiciel tel que Axcrypt ou Winrar (avec mot de passe chiffré). Nous pourrons ainsi affronter l’avenir en tout sérénité.

  3. Philippe B.

    8 octobre 2014 at 23 h 06 min

    Bonjour,

    Il est possible sous Windows 7, 8, 8.1 et 10 de désactiver les mouchards de Microsoft via le planificateur de tâches. Parcourir toutes les tâches et désactiver celles indiquant “transmissions de telle données à Microsoft”. Ainsi on est déjà plus tranquille. Je le fais depuis Windows 7 et il faut savoir que ce genre de tâches sont de plus en plus nombreuses à mesure que le numéro de version de Windows augmente. De Windows 8 à 10 ça triple presque ! Donc que vous soyez sous Win7, 8 ou 10 commencez par faire un tour dans le planificateur de tâches et désactivez tout ce qui ressemble à un mouchard !

  4. Pingback: ChessusCrust épingle Windows 10 en flagrant déli de collecte massive de données

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>