Microsoft organisait ce mardi 30 septembre une conférence de presse pour présenter la nouvelle version de son système d’exploitation. Le géant de l’informatique, qui a sauté une génération de Windows dans sa nomenclature, tente de se réconcilier avec le grand public après les débuts difficiles de Windows 8…

© The Verge
© The Verge

Un Windows unique, pour toutes les tailles d’écran

Microsoft a dévoilé au cours de sa conférence de presse Windows 10, la nouvelle version de son système d’exploitation, qui tournera sur toutes les tailles d’écran, du smartphone 4″ à l’écran de 80″ pour ordinateur de bureau. Cet écosystème uni permettra au géant de l’informatique de proposer un marché d’applications unique, sur lequel les utilisateurs pourront accéder à un large portfolio d’applications, lesquelles se mettront automatiquement à jour sur tous les appareils sur lesquels elles ont été installées.

windows10a

Le retour du menu Démarrer

Avec Windows 10, Microsoft fait machine arrière et se rapproche de Windows 7, pour le plus grand bonheur des professionnels. Windows 10 a été conçu pour allier le meilleur des deux mondes. En l’occurrence, cela implique quelques profonds bouleversement au niveau de l’interface, avec le retour du menu Démarrer tout d’abord, entièrement personnalisable, et composé de deux colonnes principales, avec à gauche un menu déroulant donnant accès aux fichiers et programmes installés et à droite un menu fixe sur lequel l’utilisateur pourra coller différentes tuiles pour un accès rapide aux applications.

Bonne nouvelle, celle-ci s’ouvriront d’ailleurs directement sur le bureau, et le mode SnapView, très apprécié des utilisateurs de Windows 8 s’adapte à cette nouvelle fonctionnalité, et permet désormais d’afficher plusieurs applications sur un même écran, sans quitter le mode bureau. Intéressant donc pour lire les mails tout en gardant un oeil sur une conversation sur Facebook.

© The Verge
© The Verge

Le menu Démarrer donne par ailleurs accès à une fonction de recherche rapide, et universelle, qui permet de fouiller aussi bien parmi les fichiers stockés sur le PC, que sur le Web et parmi les applications et logiciels installés sur la machine.

© The Verge
© The Verge

Comme Mac OS, Windows 10 permet également de naviguer plus rapidement à travers les différentes fenêtres ouvertes dans la barre de tâches en faisant glisser sa souris à la surface. Ce nouveau mode s’appelle TaskView.

Un écran d’accueil différent, selon le type de PC

Autre nouveauté intéressante, et attendue, Microsoft permettra aux utilisateurs de PC non-tactiles d’arriver directement sur leur bureau après le démarrage. Les propriétaires de tablettes auront pour leur part accès à un menu moderne entièrement revu qui intègrera plusieurs éléments du bureau (voir ci-dessous).

© The Verge
© The Verge

Microsoft abandonne la marque Windows Phone

La fusion des OS (Windows 8, Windows RT et Windows Phone 8) aura une conséquence directe sur la marque Windows Phone, qui disparaîtra au profit d’un Windows unique. Microsoft a plaisanté sur la question en expliquant que Windows 10 aurait très bien pu s’appeler Windows One mais qu’il y avait déjà eu une première version de l’OS. Tout cela signifie donc que dès 2015, on ne parlera plus de Windows Phone mais de smartphone Windows. En revanche, l’interface classique de Windows ne sera bien sûr pas accessible sur smartphones.


Déploiement

Dès demain, Microsoft lancera un programme permettant aux plus enthousiastes de tester en avant-première Windows 10 sur leur PC. La version finale du produit devrait atterrir en 2015, sans plus de précision. La question du prix n’a, elle aussi, pas été abordée, alors que plusieurs rumeurs évoquaient la gratuité totale de l’OS pour les propriétaires de PC ou tablette sous Windows 8 et 8.1. Plus de détails sur Windows 10 seront dévoilés à l’occasion de la conférence BUILD de Microsoft, en avril 2015.