A l’exception des pneus, du moteur et de sa batterie électrique, Strati est une automobile exceptionnelle puisque intégralement imprimée en 3D. Elle est actuellement en phase d’assemblage à l’occasion du Salon international des technologies de l’industrie de Chicago (IMTS) où elle est censée rouler le 13 septembre 2014.

STRATI

Local Motors a tenu son pari, lancé en mars 2014, et a réussi à imprimer et assembler un cabriolet biplace.

Les quarante pièces de cette voiture hors norme (contre environ 2.000 pour un modèle “classique”) ont d’ores et déjà été imprimées, en plastique à renfort de fibre de carbone, un travail qui a duré quelque 44 heures. Le véhicule est maintenant en cours d’assemblage, pour un premier roulage prévu le samedi 13 septembre. Aux pièces imprimées en 3D vient s’ajouter un moteur électrique, le même qui propulse déjà la Renault Twizy.

Au-delà de la prouesse technique, le but de l’opération est également de démontrer que ce mode de production original peut s’avérer plus économique que les méthodes de fabrication actuelles.

Pour ce projet ambitieux, Local Motors s’est associé au Laboratoire National d’Oak Ridge (ORNL), dépendant du Département de l’Énergie des États-Unis.

Lancé en 2010, Local Motors met en relation une communauté d’internautes, ingénieurs ou simples passionnés qui, moyennant une faible participation, collaborent à des projets dans la création automobile.

Découvrir la Strati : localmotors.com/3dprintedcar

AFP