Les statistiques d’utilisation de la plateforme mobile de Google révèlent que Gingerbread 2.3, sorti en décembre 2010, reprend de légères et étonnantes parts de marché.

android-201408
Gingerbread stagne !

Sans surprise, la progression de KitKat reste fulgurante à 20,9% (+3) alors que Jelly Bean 4.3, 4.1 et Ice Cream Sandwich 4.0 régressent à un rythme régulier (respectivement -1,1, -1,3 et -0,8). Jelly Bean 4.2 parvient à se maintenir à 19,8% (+0,1). La surprise vient de Gingerbread 2.3 qui, au lieu de poursuive sa lente descente dans les catacombes de l’industrie mobile, reprend 0,1 point à 13,6%. Inexplicablement, la plus vieille itération encore représentée dans la fragmentation Android peine sérieusement à s’effacer, ce qui expliquerait la réticence de Google à publier rapidement ces données (elles sont généralement publiées en début de mois).

Jelly Bean 4.1 reste la version la plus utilisée à 26,5% de parts de marché. La mauvaise nouvelle d’un Gingerbread revigoré force les développeurs à maintenir leur attention sur un système d’exploitation totalement dépassé. Il était donc grand temps de lancer l’initiative Android One sur les dispositifs destinés aux marchés émergents.