Après une première levée de fonds de 2,2 millions de dollars, les deux co-fondateurs de la startup Sunrise ont annoncé cette semaine avoir effectué une seconde levée de fonds record de 6,6 millions de dollars.

Jeremy Le Van et Pierre Valade, les co-fondateurs de Sunrise © PIERRE-YVES THIENPONT/LE SOIR
Jeremy Le Van et Pierre Valade, les co-fondateurs de Sunrise © PIERRE-YVES THIENPONT/LE SOIR

Jeremy Le Van et Pierre Valade, les deux co-fondateurs de Sunrise, ont annoncé cette semaine avoir réalisé une seconde levée de fonds, d’un montant record de 6,6 millions de dollars. Cette nouvelle levée de fonds succède à un premier financement de 2,2 millions de dollars, qui datait du mois de juin de l’année dernière.

La startup belgo-française, qui s’est propulsée à l’international grâce à une application calendrier aussi esthétique que pratique, réussit donc l’exploit de réussir là où de nombreuses startups américaines ont échoué. Un succès inattendu pour Pierre Valade, qui explique n’avoir jamais imaginé être en mesure de lever autant d’argent aussi vite.

Derrière ce second tour de table, on retrouve Balderton, une société de capital risque, qui partage la même vision que celle des deux co-fondateurs.

Avec les fonds récoltés, Sunrise espère développer son business rapidement pour devenir un réel concurrent à Google Agenda. Très médiatisée aux Etats-Unis, la startup a déjà déployé son application sur iPhone et Android. Au cours des prochains mois, l’application devrait être compatible avec de nombreuses applications tierces. Une caractéristique qui devrait permettre de faire de Sunrise l’assistant indispensable à tous les possesseurs de smartphone…

On en parle sur le forum.