La maison coréenne promet de jouer un rôle majeur dans l’avenir de la voiture connectée et devient le premier fabricant d’appareils Android à rejoindre la Open Automotive Alliance (OAA) de Google.

© AFP
© AFP

LG semble prêt à prendre d’assaut le marché des systèmes d’info-divertissement embarqués en automobile. L’entreprise propose déjà d’excellents smartphones et tablettes, sans parler de sa ligne de télévisions plutôt impressionnantes. Mais lors de la dernière conférence Google I/O, qui s’est déroulé du 25 au 26 juin, LG a choisi de mettre en avant ses technologies de voiture connectée, et notamment son nouveau système AVN.

Celui-ci permet de relier un appareil Android (smartphone, tablette) directement à une voiture équipée de la plate-forme Android Auto de Google. On peut ensuite utiliser les applications de navigation, consulter le répertoire, envoyer des messages et passer des appels en utilisant l’écran d’affichage de l’ordinateur de bord.

Quelques jours seulement après la présentation de cette nouvelle technologie à I/O, LG vient d’annoncer sa participation à l’Open Automotive Alliance (OAA) de Google, dont le but est d’apporter au tableau de bord de la voiture une version du système d’exploitation Android qui risque moins de détourner l’attention du conducteur. En plus, la maison coréenne promet qu’elle jouera un “rôle clé” dans l’avenir d’Android Auto, cette nouvelle version embarquée d’Android développée par Google.

“En tant qu’entreprise de technologie de premier plan, avec une forte activité dans le secteur du mobile, LG a de grandes contributions à faire dans le domaine des voitures connectées, a déclaré Jong-Rak Lim, vice-président et directeur de la division du développement des systèmes d’info-divertissement embarqués chez LG Electronics. LG fera en sorte de renforcer sa coopération avec les partenaires OAA afin d’apporter des véhicules connectés aux consommateurs au plus tôt”.

En plus d’avoir développé son système AVN, dont le lancement est prévu en 2015, LG est à l’avant-garde dans le domaine des réseaux 4G/LTE, autour desquels sont construits les systèmes de communication des véhicules connectés. Cette année, Audi (un des membres fondateurs de l’OAA) a choisi d’équiper sa nouvelle berline A3 d’un point d’accès 4G. Le véhicule est le premier à être proposé sur le marché américain avec une telle fonctionnalité de série.

Cependant, l’annonce de LG pourrait entrainer la généralisation des systèmes d’info-divertissement en seconde monte sous Android Auto. Ceux-ci seraient équipés de plusieurs fonctions complémentaires, y compris un point d’accès 4G.

Les leaders actuels du secteur de l’info-divertissement embarqué en seconde monte (Pioneer, JVCKenwood, Clarion, Alpine et Harman) sont déjà prêts à apporter Android Auto à leurs gammes de systèmes standards de multimédia et de navigation. Pourtant, aucune de ces marques ne construit également les smartphones qui alimenteront ces systèmes. Et ceci pourrait donner à LG un avantage de taille.

On en parle sur le forum.