La G Watch et, surprise, la Gear Live ont pris place au sein du Play Store de douze pays. Elles seront livrées dans quelques jours. Le doute plane toujours sur l’utilité réelle de la plateforme.

androidwear-lg-samsung
LG G Watch et Samsung Gear Live

L’informatique à porter est assurément l’autre pilier de développement d’Android. En témoigne le lancement des dispositifs mis au point par LG et Samsung. Si le premier fabricant avait déjà abondamment communiqué sur ses intentions, le second a créé la surprise, lui qui doit encore convaincre avec ses objets connectés tournant sous son logiciel propriétaire. Les deux objets disposent d’un design similaire avec un écran rectangulaire. La Moto 360 arrivera plus tard.

Cependant, les démonstrations technologiques réalisées lors du Google I/O n’ont pas permis de convaincre les observateurs, ni le public présent. Certes, quelques fonctions, comme la mise sous silence du smartphone à distance, sont intéressantes, mais la gestion de la messagerie ou l’interaction avec certaines applications paraissent peu utiles. En effet, quel utilisateur va suivre une recette de cuisine, commander une pizza ou un taxi via (l’assistant personnel de) sa montre ?

Après l’enthousiasme lors de l’apparition d’Android Wear, le doute plane désormais sur l’éventuel succès commercial des premiers objets diffusés.

On en parle sur le forum