Microsoft présentait mardi sa nouvelle génération de tablettes convertibles avec Surface Pro 3. Aussi puissante qu’un ordinateur portable, plus fine qu’un MacBook et entièrement tactile, la Surface Pro 3 se veut le compromis idéal entre mobilité et performances.

surfacepro3

Plus légère, plus fine et surtout plus grande que son ainée, la Surface Pro 3 est équipée d’un écran tactile de 12″ d’une résolution de 2160×1440.

Côté puissance, Microsoft adapte son offre aux besoins de plusieurs publics. La tablette sera vendue à partir de 799$ en magasin, et le modèle le plus cher coûtera 1949$. Vous pouvez en apprendre plus sur les différentes versions de Surface Pro 3 ci-dessous:

Processeur i3, 64 GB et 4 GB de RAM – $799
Processeur i5, 128 GB et 4 GB de RAM – $999
Processeur i5, 256 GB et 8 GB de RAM – $1,299
Processeur i7, 256 GB et 8 GB de RAM – $1,549
Processeur i7, 512 GB et 8 GB of RAM – $1,949

Sans surprise, Microsoft a opté pour les processeurs Haswell d’Intel, qui offriront jusqu’à 9 heures d’autonomie (un peu moins que Surface Pro 2). Côté puissance, l’i5 devrait être le modèle référence pour la vaste majorité des utilisateurs, le modèle i3 étant réservé au grand public et l’i7 aux professionnels de l’informatique et du design.

Dans l’ensemble, la Surface Pro 3 n’a pas grand chose à envier aux ultrabooks ni au MacBook Air au niveau de la puissance, la machine disposant d’excellentes performances et étant capable de faire tourner sans ralentissement des logiciels très puissants comme PhotoShop.

Microsoft vend d’ailleurs sa machine comme le PC portable du futur. La nouvelle taille d’écran, le design intégralement revu et les hautes performances de la machine sont là pour le rappeler.

On notera d’ailleurs au niveau du design que la machine est plus fine, plus élégante, recouverte d’une coque en aluminium et vendue avec un stylet également en aluminium, au design beaucoup plus moderne que Surface Pro 2. Plus intéressant encore, le Type Cover vendu séparément a été repensé pour mieux épouser les courbes de la Surface et offrir une meilleure stabilité.

surfacepro4

On notera par ailleurs qu’au niveau du pied, Microsoft a étendu la gamme des possibilités en permettant à l’utilisateur d’opter pour un plus grand nombre de positions. Au total, le kickstand pourrait adopter jusqu’à 11 positions différentes.

Du côté de la connectivité, pas de 3G ni de 4G. Le port USB 3.0 et microSD sont cependant toujours de la partie. Au niveau sonore, Microsoft a amélioré les deux haut parleurs frontaux, qui sont désormais capables de fournir un son jusqu’à 45% plus puissant que Surface Pro 2.

Au niveau de l’APN aussi, Microsoft améliore sensiblement sa machine avec un capteur de 5 mégapixels à l’arrière et à l’avant de la Surface Pro 3.

Dans le fond comme dans la forme, Surface Pro 3 s’impose donc comme une machine capable de remplacer intégralement un PC portable grâce à sa puissance, la taille de son écran et sa connectivité. Si la machine n’est pas forcément très différente de son ainée au niveau des spécificités, les habitués de Surface apprécieront le redesign complet de la machine, beaucoup plus moderne et élégante avec ses nouveaux habits, son écran de 12″, qui offrira une meilleure lisibilité, et les petits ajustements pratiques au niveau de la Type Cover et du Kickstand, qui restent deux sérieux arguments de vente.

Décollage prévu cet été.

On en parle sur le forum.