L’opérateur a opté pour la bande de fréquences des 800 MHz afin de couvrir au plus vite la capitale. Base et Proximus sont nettement en retrait mais préparent déjà leur réplique.

mobistar-4g-bruxelles
En visiophonie avec Yvan Mayeur…

Avec 96% de la population bruxelloise couverture en extérieure et 53% en intérieur, Mobistar prend une avance prépondérante sur ses concurrents. En effet, ces derniers atteignent approximativement 56 (Base) et 66% (Proximus) en dehors des bâtiments au sein de la capitale belge. Cette avancée confirme deux points: l’opérateur n’ouvre son réseau 4G au sein d’une ville qu’au moment où la qualité de service est suffisante et les efforts sur le déploiement des ondes LTE restent soutenus, voire spectaculaires.

Afin de démontrer l’activation effective de la 4G et l’efficience des connexions sur ce réseau, Mobistar a réalisé plusieurs communications vidéos avec des personnalités politiques et avec la chaîne locale Télé Bruxelles. L’entreprise indique qu’elle a opté pour le 800 MHz à la place du 1800 MHz choisi par ses concurrents. Un choix payant puisque les ondes parcourent bien plus de zones.

Si Mobistar prévoit une couverture de 100% en juin à Bruxelles et équivalente à la 2G dans le reste du pays pour fin 2015, Proximus et Base nous soufflent au creux de l’oreille que le déploiement de leur réseau LTE suit également une cadence soutenue. D’autres annonces pourraient rapidement intervenir, encore avant l’été.

On en parle sur le forum