Europe : le roaming disparaîtra d’ici la fin 2015

Par posté le 19 mars 2014

Cheval de bataille de Neelie Kroes, le “Paquet Télécoms” de la Commission Européenne prend petit à petit forme. Pour favoriser l’emploi, la Commission espère mettre un terme au roaming d’ici la fin 2015.

© AFP

© AFP

Petit à petit, le plan de Neelie Kroes et de la Commission Européenne prend forme. Accusés de ralentir l’économie numérique, les opérateurs nationaux seront bientôt sommés de supprimer les frais d’itinérance des voyageurs européens à l’étranger, qui ne devront plus payer de frais supplémentaires pour leurs appels, SMS et connexions depuis l’étranger. Une petite révolution pour le marché des télécoms, qui imposait jusqu’à présent des tarifs abusifs poussant les utilisateurs à couper leur smartphone une fois à l’étranger.

Pour Neelie Kroes, la commissaire chargée de l’agenda numérique de l’Union Européenne, cette disparition progressive des frais d’itinérance devrait permettre aux entreprises européennes de jouer à armes égales avec les concurrents américains. La suppression des frontières permettra en effet aux utilisateurs de garder leur smartphone connecté en permanence au réseau, et donc, de continuer à utiliser applications et services une fois à l’étranger.

Dès la mi-2014, les opérateurs européens seront sommés de mettre un terme aux surcoûts liés aux appels émis depuis l’étranger. Les opérateurs qui refuseront de se soumettre à la nouvelle règle devront permettre à leurs clients de choisir un concurrent lors de leurs voyages à l’étranger, sans que cela n’entraîne un changement de carte SIM. Plus tard, en 2015, ce sont les coûts liés aux données mobiles qui s’effaceront définitivement.

“L’itinérance n’a aucun sens à l’intérieur d’un marché unique” a déclaré Neelie Kroes, qui espère finaliser cette grande réforme des télécoms le 3 avril prochain, lors du vote au Parlement Européen de l’agenda proposé par la Commission.

On en parle sur le forum.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

2 Comments

  1. Pericles

    19 mars 2014 at 17 h 12 min

    Fausse bonne nouvelle: la Commission européenne privilégie les gens aisés qui peuvent prendre des vacances à l’étranger (dont font partie les fonctionnaires européens) au détriment de la moitié de la population qui n’a pas les moyens d’aller à l’étranger et qui paieront leurs services nationaux plus cher. Sans parler du prix du roaming en dehors du territoire de l’UE, lequel devient véritablement excessif (les opérateurs compensent évidemment).

  2. blanja

    20 mars 2014 at 23 h 47 min

    Si bonne nouvelles parce-que si les opérateurs en Belgique ne baissent pas leurs prix je vais (et plusieurs autres personnes) chercher un abonnement à l’étranger. Donc ils seront obliger de diminuer leurs prix de dingue.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>