Base pave la voie de la suite de la 4G avec un objectif à 250 mbps

Par posté le 28 février 2014

Des premiers tests concluants ont été effectués sur l’implémentation de la technologie LTE-Advanced avec des taux de transfert de données très confortables, plus évolués que ceux constatés sur les lignes fixes.

base-4g-lteadvanced-josdonvil

Jos Donvil présente la 4G LTE Advanced à Hasselt.

L’opérateur a invité la presse ce vendredi dans un laboratoire technique à Hasselt, ville la mieux couverte par les réseaux de Base mais également siège de son célèbre partenaire Mobile Vikings. Le lieu hautement symbolique est également le théâtre des essais sur la suite de la 4G avec l’introduction du complément LTE-Advanced dont le principe est de tirer parti de plusieurs antennes mais également de multiples tranches de fréquences pour multiplier les débits de téléchargement vers l’utilisateur final. Pour l’instant, il s’agit uniquement de tester les équipements et de scruter l’intégration des logiciels de ZTE, le fournisseur chinois également occupé à remplacer les éléments de communication des antennes.

Après avoir, à nouveau, vanté les mérites de ses réseaux 2G et 3G, Base a souligné à quel point le déploiement national de la 4G pour la fin de l’année est important. Cette accélération stupéfiante est d’autant plus spectaculaire qu’en février 2012, les équipes techniques planchaient sur un lancement commercial pour juin 2014. Le planning a été sérieusement resserré avec une couverture actuelle de plus de 420 localités (37% de la population).

Cependant, si les bouchées doubles ont été enclenchées, la technologie LTE-Advanced ne fait pas encore l’objet d’une date officielle ou publique d’intégration. Le débit maximal théorique de téléchargement est fixé actuellement par Base à 300 mbps (deux antennes avec deux fréquences distinctes) mais les perturbations de l’environnement réduisent cette performance à 250 mbps. Ce matin, à Hasselt, nous avons constaté une moyenne de 223 mbps, ce qui reste, à titre de comparaison, plus de cinq fois plus rapide d’une ligne VDSL résidentielle de Belgacom.

Pour rappel, il n’existe encore aucun smartphone compatible avec cette norme. Mais les applications futures de cette 4G peuvent apporter à Base des perspectives dans le cadre de nouveaux services éventuels, notamment télévisés. D’autant plus que le plafond annoncé de cette technologie franchit les 3 gbps. En attendant, l’opérateur a annoncé qu’un autre projet majeur est d’améliorer sensiblement la couverture intérieure en 3G. Car, finalement, préparer le futur est une bonne chose mais contenter les clients actuels reste primordial.

A n’en pas douter, cette nouvelle stratégie agressive sur le segment technologique va forcer Belgacom et Mobistar à rester attentifs et à répondre encore plus promptement. Tout bénéfice pour le consommateur et la place de la Belgique dans le monde mobile. L’initiative de Base la place dans les pionniers européens, si pas planétaires.

base-4g-lteadvanced-antenne

4G LTE Advanced: le dispositif de test fourni par ZTE.

base-4g-lteadvanced-test4k

Regarder la télévision 4K ne pose aucun souci avec la 4G LTE Advanced

On en parle sur le forum

Webmaster de formation et rédacteur spécialisé en technologies mobiles depuis 2001

Articles similaires

3 Comments

  1. Pingback: Base se détache de 114 collaborateurs | geeko

  2. Pingback: Mobistar débute le déploiement de son réseau 4G+ | geeko

  3. Pingback: Commsquare attribue le titre de meilleur réseau 4G belge à Proximus | geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>