Selon Bloomberg, Microsoft aurait intégré un nouveau nom à la liste des candidats potentiels à la succession de Steve Ballmer.

© AFP
© AFP

Mais qui succèdera à Steve Ballmer à la direction de Microsoft ? Mulally écarté, tous les regards se tournent aujourd’hui vers Stephen Elop, l’ex-CEO de Nokia, et Satya Nadella, le président de la division cloud de Microsoft.

Mais à en croire Bloomberg, un nouveau candidat pourrait coiffer au poteau les deux « internes ». Steve Mollenkopf, 44 ans, directeur des opérations de Qualcomm ferait désormais partie des quatre derniers candidats potentiels.

Selon Bloomberg, Mollenkopf aurait le profil idéal pour prendre la direction de Microsoft. Dynamique, l’homme dirige d’une main de faire Qualcomm, une entreprise spécialisée dans les semi-conducteurs, qui produit notamment les processeurs Snapdragon, utilisés pour la fabrication de la majorité des smartphones d’aujourd’hui. Ses connaissances du marché mobile en font un candidat très sérieux à la succession, d’autant plus que Microsoft vient tout juste de racheter Nokia.

Pour l’heure, difficile de dire qui sortira vainqueur de ce bras de fer. Néanmoins, le fait que Microsoft souhaite davantage investir dans le mobile semble donner raison à Bloomberg dans ses prédictions…

On en parle sur le forum.