Google veut supprimer la barrière linguistique avec la traduction universelle

Par posté le 16 septembre 2013

Selon le quotidien allemand Der Spiegel, Google aurait confié à l’une de ses équipes la lourde tâche de créer un nouveau service qui briserait les barrières linguistiques et permettrait à deux parfaits inconnus d’entreprendre une conversation dans deux langues différentes.

google-world

Depuis des années maintenant, Google s’est imposé comme l’une des acteurs majeurs des traductions en ligne. Son application Google Traductions est utilisée par la majorité des possesseurs de Smartphones Android, et le géant américain est parvenu à se faire une place au soleil dans le portefeuille d’applications de l’App Store.

Selon le journal allemand Der Spiegel, Google aurait demandé aux équipes de Google Translate de travailler sur un projet de traducteur universel qui permettrait de traduire instantanément n’importe quelle conversation. Le système en question pourrait être disponible à la fois sur Smartphones, tablettes et accessoires connectés.

Franz Josef Och, le directeur de la division Translate chez Google, a confié au Spiegel que le projet était déjà bien avancé puisque le système permet actuellement de traduire instantanément des conversations dans pas moins de 24 langues. Néanmoins, la disponibilité de ce traducteur universel est encore loin d’être fixée puisque selon les avoeux des développeurs, certaines traductions restent très approximatives, et les développeurs doivent parvenir à contourner quelques soucis techniques liés à la syntaxe et aux sens multiples qui peuvent être liés à une phrase.

Pour améliorer son traducteur universel, Google compte sur l’utilisation de Google Traductions. L’équipe de développement ne comptant aucun linguiste, ce sont en effet les utilisateurs qui réalisent la plus grosse partie du travail en utilisant quotidiennement le service. Cette technique permet d’après Franz Josef, d’améliorer rapidement la qualité du service et d’apprendre directement de l’utilisateur. En collectant les données, Google les analyse et adapte son algorithme. Si le procédé est long, il devrait permettre d’ici quelques années de connaitre instantanément le sens d’une phrase en cas d’ambiguïté, et d’obtenir des résultats beaucoup plus précis en général.

On en parle sur le forum.

Articles similaires:

2 Comments

  1. pipoca

    16 septembre 2013 at 12 h 07 min

    s’ils pouvaient au passage demander à la NSA d’arrêter d’espionner la planète entière…

  2. David

    19 septembre 2013 at 0 h 24 min

    Il serait peut-être plus simple d’apprendre l’éspéranto comme deuxième langue commune. Quel gain de temps et surtout de compréhension!

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>