Free Mobile officiellement intéressé par la Belgique

Par posté le 20 juin 2013

Dans une interview accordée à nos confrères de Trends-Tendances, Xavier Niel, le fondateur et patron de l’opérateur mobile français Free Mobile, confirme son intérêt pour certains opérateurs mobiles belges. Du moins si l’un d’entre eux est un jour à vendre…

339584

© AFP

Free Mobile bientôt en Belgique? Pas de si tôt. En attendant, Xavier Niel, fondateur et patron de l’opérateur mobile français, se montre intéressé par nos opérateurs mobiles. Dans une interview accordée à nos confrères de Trends-Tendances, le patron emblématique a répondu qu’il était tout à fait ouvert pour avoir des activités en Belgique. Du moins encore faut-il qu’un opérateur soit à vendre. “Si KPN (maison mère de Base, NDLR) ou Orange (maison mère de Mobistar, NDLR) vendent un jour, je réfléchirai à y venir, mais aujourd’hui il n’y a pas d’acteur à vendre en Belgique”, a-t-il déclaré. “De par sa proximité, de par sa langue commune sur une partie du territoire, la Belgique nous paraît être une extension naturelle”, a ajouté Xavier Niel.

Et à la question de nos confrères pour tenter de savoir si Free Mobile pourrait faire baisser les prix de tous les acteurs du marché en Belgique, “Oui, je l’espère. En général, on n’est pas trop mauvais pour ça”, a-t-il encore répondu, faisant référence au succès de son entreprise depuis le bouleversement des tarifs de Free Mobile en France au début de l’année dernière.

Mais Xavier Niel de rappeler qu’une condition importante soit de mise pour susciter son intérêt pour la Belgique, “Il faut qu’il y ait un acteur à vendre, ce qui n’est pas le cas pour l’instant”, conclut-il.

Déjà intéressé par le rachat de BASE en 2012

Rappelons tout de même que l’intérêt de Xavier Niel pour la Belgique ne date pas d’hier. En effet, en avril de l’année dernière, une information rapportée par Bloomberg indiquait que le même patron emblématique s’était entouré de différents fonds d’investissement pour pouvoir acquérir BASE, dont l’actuelle maison mère néerlandaise KPN souhaitait se défaire à l’époque pour 1,8 milliards d’euros. L’opération de rachat n’a visiblement jamais eu lieu et KPN d’annoncer quelques mois plus tard que son réseau mobile belge n’était désormais plus à vendre, faute de repreneur sérieux, avait-elle indiqué.

À l’époque, des sources proches du dossier avait également indiqué Xavier Niel avait l’intention de s’étendre en dehors des frontières de l’hexagone, voire européennes. Force est de constater que son intérêt d’investir en Belgique n’est pas retombé.

Réagissez sur le forum.

Articles similaires:

4 Comments

  1. Pingback: Free Mobile officiellement intéressé par la Belgique | Belgium-iPhone

  2. simon

    20 juin 2013 at 17 h 13 min

    … Et les belges désespérément intéressés par Free !!!
    Car au prix des mafias belgacom et voo, chez free, chacun auras une farm de calcul et un data center personnel …

  3. Alessandro

    20 juin 2013 at 18 h 01 min

    Oui attendu mais perso je pense qu’il vont devoir s’aligner aux tarifs Belge et ce ne sera pas tellement meilleur marché qu’en France à voir …..

  4. aure

    8 septembre 2013 at 12 h 42 min

    Nous nattendons que cela que free sinstalle en belgique et rafle petit a petit le monopole du marche belge je serai evidemment la premiere a faire leur pub……car cest honteux encore a lheure daujourdhui de faire payer plus de 50 euros en 2013 aux belges pour une qualité de service plus que médiocre et dune efficacité des plus deplorables! Vive Free…..faites de mon desir une realite svp!

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>