Les services secrets allemands veulent surveiller davantage le net (sondage)

Par posté le 16 juin 2013

Les services secrets allemands (BND) prévoient une extension considérable de leur surveillance des communications sur internet, affirme l’hebdomadaire allemand Der Spiegel dimanche.

GERMANY-TUNISIA-MERKEL

Selon Der Spiegel, le président du BND, Gerhard Schindler, a annoncé l’an passé devant la commission budgétaire confidentielle du Bundestag, chambre basse du parlement allemand, la création d’un programme secret de 100 millions d’euros sur les cinq prochaines années. Avec ce programme présenté aux députés chargés d’approuver les projets économiques des services secrets allemands, M. Schindler compte créer jusqu’à 100 nouveaux emplois dans le service d’«enquête technique» et investir dans le matériel informatique.

Cet article est publié trois jours avant l’arrivée mardi à Berlin du président Barack Obama, alors que les révélations sur l’espionnage américain des communications sur internet ont choqué de nombreux Allemands, certains ayant souffert de l’espionnage systématique de la police politique est-allemande (Stasi).

Cité par l’hebdomadaire Der Spiegel, le ministre allemand de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, assure qu’il «faut bien entendu que les services secrets soient présents dans le domaine d’internet».«Ce n’est pas possible que les criminels s’équipent technologiquement, utilisent le réseau de façon toujours plus efficace et que nous, en tant qu’État, nous ne nous équipions pas pour leur répondre», a-t-il dit, sans confirmer les détails de l’article sur le nouveau programme.

Le dossier de l’espionnage américain des communications en ligne sera abordé lors de la rencontre à Berlin des dirigeants allemand et américain, avait assuré le porte-parole d’Angela Merkel, la ministre de la Justice Sabine Leutheusser-Schnarrenberger ayant demandé quant à elle des explications complètes.

Après le scandale "Prism", l'Allemagne dit vouloir surveiller davantage le net, une bonne ou une mauvaise chose ?

View Results

Loading ... Loading ...

Articles similaires:

3 Comments

  1. Stanislas Bauer

    16 juin 2013 at 18 h 31 min

    Une fois de plus, l’état va déployer des moyens disproportionnés à ceux de leurs ennemis: ce n’est pas très équitable ! Qu’il s’attende à devoir surveiller de faux suspects !

  2. tonton beber

    17 juin 2013 at 2 h 46 min

    On entend le bruit des bottes qui reviennent … gestapo, stasi ne sont pas si loin que cela

  3. a

    17 juin 2013 at 13 h 17 min

    un contrôle sain basé sur des critères sains est le meilleur moyen d’améliorer les choses, en entreprise comme sur le net ou dans la rue. A mon avis, ceux qui sont contre ne sont pas conscients que se balader sur le net est aujourd’hui aussi réel que de se balader en rue, la nuit. Je suis pour une présence saine de la police (gardiens de la paix, steewards …) en rue et je suis pour une observation saine des informations qui circulent sur internet, exactement pour les mêmes raisons: la sécurité de tous (et nombreux sont ceux qui ne sont pas conscients des risques liés à l’utilisation d’internet) et le bien être des internautes respectueux, entre autre en contrôlant les abus. On ne vit pas à Disney Land, le contrôle et la capacité à répondre avec force à une agression ou une transgression des règles est une garantie de bien être pour tous.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>