Rappelez-vous, fin 2012, la startup belge Sunrise lançait un calendrier en ligne ingénieux, qui révolutionnait la manière de gérer son emploi du temps. Aujourd’hui, la petite entreprise annonce une première levée de fonds de 2,2 millions de dollars.

Jeremy Le Van et Pierre Valade, les co-fondateurs de Sunrise © PIERRE-YVES THIENPONT/LE SOIR
Jeremy Le Van et Pierre Valade, les co-fondateurs de Sunrise © PIERRE-YVES THIENPONT/LE SOIR

Les créateurs de Path, Foursquare et Tumblr y croient!

Sunrise prouve une nouvelle fois que les startups américaines ne sont pas les seules capables de réaliser des levées de fonds de plusieurs millions de dollars. Hier, la startup belge annonçait avoir bouclé un premier tour de table avec une levée de fonds record de 2,2 millions de dollars.

Parmi les investisseurs, quelques grands noms de l’industrie, comme Hunter Walk, ex-directeur produit chez Google, Naveen Selvadurai, l’un des co-fondateurs de Foursquare, Dave Morin, le fondateur de Path, ou encore John Maloney, l’ex-président de Tumblr. Un joli groupe de personnalités qui donnera certainement des conseils avisés à la jeune startup belge.

“Nous avons pris le temps de choisir des investisseurs qui sont passionnés par le problème que nous essayons de résoudre, qui croient profondément que le design peut avoir un grand impact sur les habitudes de tous les jours” explique l’un des deux jeunes fondateurs de Sunrise.

Faire passer le design avant le reste

Utilisé par plusieurs dizaines de milliers de personnes à travers le monde, Sunrise s’est rapidement imposé comme un service qui permet de rassembler tous ses agendas dans un seul et unique calendrier qui a pour principale vocation de permettre aux gens de gagner du temps dans leur quotidien. “Nous n’étions pas satisfaits avec les solutions actuelles qu’offrent le calendrier que ce soit sur le web ou sur le mobile”, explique Jeremy Le Van, co-fondateur de Sunrise. “Selon nous le calendrier devrait être plus intelligent en se connectant a des sources d’informations déjà existantes”, renchérit son associé, Pierre Valade.

Les nombreux contacts des deux jeunes co-fondateurs, qui ont travaillé pour le compte de Foursquare durant plusieurs années, ont grandement facilité la tâche des entrepreneurs. “Nous n’avions pas vraiment de montant en tête, nous cherchons avant tout à collaborer avec des investisseurs qui comprennent les problèmes actuels liés au calendrier. Nous avons été agréablement surpris par le support de nos amis et investisseurs” explique Jeremy Le Van.

Un Business Plan en vue

Côté business plan, les fondateurs de Sunrise espèrent instaurer d’ici quelques mois une formule payante. Pour l’heure, l’équipe doit encore choisir s’ils optent pour la formule Premium, qui donnera certains privilèges aux abonnés payants, ou pour une formule sous forme d’abonnement.

Dans un premier temps, la levée de fonds permettra aux deux investisseurs d’agrandir l’équipe et d’améliorer le service. L’idée est de rendre le calendrier le plus intelligent possible, en permettant par exemple de réserver une table dans un restaurant depuis l’application, ou de disposer de ses billets d’avion au sein même de l’appli. “Le calendrier tout comme la boîte de réception d’email, devrait être l’endroit où certaines actions productives doivent être accessibles et pas seulement un endroit de consultation passive.”

Mais Sunrise aura-t-il le temps d’implanter de telles fonctionnalités dans son produit? L’univers des startups évolue vite, et il n’est pas rare de voir une jeune entreprise rachetée à coups de dizaines de millions de dollars par un géant de l’industrie. Il y a quelques semaines, Mailbox était racheté par Dropbox. Quelques mois plus tôt, Sparrow était repris par Google…

Pour l’heure, l’équipe ne se pose pas trop de questions et semble avoir trouvé les bons partenaires pour débuter l’aventure. Dave Morin, le fondateur du réseau social Path semble lui même convaincu que l’aventure prendra une belle tournée pour notre jeune compatriote et son collègue français, car selon lui, “Si vous pouvez faire gagner du temps aux gens, cela vaut beaucoup d’argent.”

On en parle sur le forum.