L’OLED déjà en voie de disparition?

Par posté le 23 mai 2013

A en croire Bloomberg, LG et Samsung aurait décidé de réduire leurs investissements dans l’OLED en raison du succès mitigé de cette nouvelle technologie.

© AFP

Introduit tambours battants comme la prochaine révolution, l’OLED est loin de faire sensation. Le premier téléviseur OLED de LG, vendu à un tarif avoisinant les 10.000$ serait même un cruel échec pour l’entreprise coréenne, qui aurait choisi, tout comme son rival Samsung, de réduire ses dépenses.

Principal mur auquel se heurtent les fabricants : les coûts de production empêchent les premiers modèles de téléviseurs OLED d’être compétitifs. L’investissement étant gigantesque, et les perspectives d’avenir limitées, LG et Samsung auraient décidé de faire machine arrière pour booster la production d’écrans LCD plus traditionnels.

Dans son article, Bloomberg évoque le retour en force de Sony sur le LCD et le 4K, une menace de taille pour les deux rivaux coréens, qui auraient décidé de réagir rapidement pour éviter que le petit poucet ne revienne dans la course.

Faut-il pour autant prononcer le décès prématuré de l’OLED ? Pour l’heure, rien n’est moins sûr. Néanmoins, les premiers chiffres de ventes pourraient bel et bien affecter l’avenir de cette technologie, qui avait pourtant le potentiel de révolutionner le marché du téléviseur. Le 4K, lui, semble avoir le champ libre pour s’emparer un marché à très fort potentiel.

On en parle sur le forum.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>