Selon AdAge, Facebook aurait décidé de booster ses revenus en intégrant de courtes annonces publicitaires dans les flux d’actualités des utilisateurs. L’introduction de vidéos publicitaires pourrait rapporter jusqu’à quatre millions de dollars par jour au réseau social.

© AFP

Déjà surchargé d’annonces publicitaires et de publications sponsorisées, Facebook s’apprête à prendre un nouveau tournant  en intégrant des vidéos publicitaires dans son flux d’actualités.

Sans grande surprise, la nouvelle page d’accueil du réseau social jouera un rôle central dans la stratégie de Facebook. Selon AdAge, les vidéos diffusées dans les flux des utilisateurs seront ciblées et permettront de cette manière de toucher davantage le public. Les premières annonces pourraient être diffusées dès le mois de juin prochain.

Selon toute vraisemblance, il sera impossible d’y échapper. Pas question en effet de donner le choix à l’internaute  d’appuyer ou non sur le bouton “Play” puisque les vidéos devraient se lancer automatiquement aussitôt que l’utilisateur se connectera au réseau social, et dureront en moyenne 15 secondes. Au total, chaque membre du réseau social serait amené à visualiser jusqu’à trois annonces publicitaires par jour.

La facture pourrait s’élever à pas moins d’un million de dollars par jour, et par annonce publicitaire. En moyenne, Facebook viserait un revenu net de 4 millions de dollars par jour.

Si la fonctionnalité est attendue de longue date par certains annonceurs, nombreux sont déjà ceux à grincer des dents à la vue des tarifs particulièrement élevés qui ont filtré sur la toile.

Transformé en véritable régie publicitaire, Facebook semble petit à petit céder aux sirènes du marketing. Le réseau social, qui avait déjà irrité l’opinion de nombreux utilisateurs avec les dernières transformations, risque à nouveau de s’attirer les foudres d’un certain nombre d’utilisateurs, et peut-être à débuter un nouvel exode…

On en parle sur le forum.