“Facebook Home s’adresse avant tout au grand public” (sondage)

Par posté le 5 avril 2013

Alors que tout le monde s’attendait à ce que Mark Zuckerberg annonce la sortie de son propre smartphone, celui-ci a levé le voile sur son nouveau bébé : «Facebook Home» une version modifiée du système d’exploitation Android ou le réseau social Facebook est au centre de tout. Révolution ou pétard mouillé ? L’avis de la presse spécialisée est divisé.

(AP PHOTO/MARCIO JOSE SANCHEZ)

Cette nouvelle interface utilisateur est, selon les mots du papa de Facebook, « ni un téléphone portable, ni un système d’exploitation, mais bien plus q’une application ».

Certains experts estiment que la qualité de la-dite interface est assez relative, le bon étant contre-balancé par du moins bon. Jérome marin, correspondant permanent aux Etats-Unis pour 01net.com, décrit son design comme épuré, plutôt joli, et son utilisation comme efficace et agréable tout en restant simple. Mais il rajoute : « Intéressant et agréable aux premiers abords, Home présente cependant bon nombre de défauts et de limitations », avant de préciser : « Il n’est pas possible de créer des dossiers, ni des raccourcis directs vers des contacts ou des pages Internet. Les widgets, l’un des principaux avantages d’Android sur la concurrence, ne sont en outre pas compatibles ». De plus, Home ne prendrait pas en compte les applications de messagerie ou les boîtes mail autre que les SMS et messages Facebook.

Le site Iphon.fr est déjà plus optimiste et se concentre surtout sur le caractère innovant et stratégique de ce concept.

« Que l’on aime ou pas, il faut bien avouer que Facebook frappe ici un grand coup. Au lieu de proposer un simple Facebook Phone ne touchant en fait qu’une infime partie des utilisateurs, Zuckerberg voit grand et décide de s’attaquer à l’écran d’accueil de tous les smartphones Android ou presque. Home a pour objectif de changer l’usage du smartphone en mettant au centre du système non pas les applis, mais les personnes. »  

Alexandra Chang, du site Wired.com, est du même avis : « Facebook Home sur Android est une énorme étape pour la compagnie du réseau social (…) Home fournit la vision la plus exacte de ce à quoi ressemblera le future de Facebook mobile et de comment la compagnie peut transformer les téléphones actuels en téléphones Facebook ». Au niveau de l’utilisation, elle trouve agréable que cette « application » fournisse une « expérience Facebook mobile fortement intégrée sans pour autant devoir abandonner le système Android qu’on connaît et aime déjà ».

Sur le même site web, Mat Honan contre-balance cette vision positive du produit. Il écrit que « Facebook ne fait jamais rien de nouveau (…) la seule chose que Mark Zuckerberg a annoncée aujourd’hui est un logiciel appelé Facebook Home qui permet facilement aux gens de passer plus de temps sur Facebook. Et c’est tout ce qu’il voulait accomplir ». Il  profite même de l’occasion pour descendre le réseau social : « Facebook n’est pas la meilleure plate-forme de communication (…), ce n’est pas la meilleure application de partage de photo (…), ce n’est certainement pas la meilleure plate-forme d’applications, la meilleur livre d’adresse ou le meilleur service de messagerie. Mais Facebook est vraiment, vraiment bon pour connecter les gens. Et cela signifie qu’il peut être juste acceptable pour tout le reste. »

Il attire ensuite l’attention sur un fait connu de tous n’ayant pas été beaucoup abordé à la suite de l’annonce de Home, déclarant que « il y a une autre chose pour laquelle Facebook est efficace, c’est le pistage. Et selon toutes les apparences, ce téléphone est bon pour cela aussi. On saura où vous êtes, à qui et quand vous téléphonez, et même quelle application vous utilisez (…), ce qui est bon pour Facebook car il veut tout savoir pour ensuite vous faire cliquer sur des publicités. »

On l’aura compris, les avis sont partagés. Si la dernière invention de Facebook peut espérer un certain succès en raison de sa facilité d’utilisation et ses fonctionnalités, elle ne trouvera peut-être pas en l’état l’adhésion des plus exigeants, et surtout pas celle des « facebookophobes ».

Articles similaires

  • Pas d'article similaire

Un commentaire

  1. lahouari

    9 mars 2016 at 19 h 39 min

    Téléphonez une nouvelle génération pour terminer la négociation du projet

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>