25% des smartphones Android actifs tournent sous Jelly Bean

Par posté le 3 avril 2013

Une modification dans la récolte des statistiques sur la segmentation des versions d’Android privilégie la branche 4.0 mais maintient tout de même une part non négligeable pour Gingerbread.

android-201303

Android en mars 2013: la fragmentation reste importante

Désormais, Google transmettra publiquement ses habituelles parts de marché pour sa plateforme mobile selon les smartphones qui se connectent à Google Play, reflétant ainsi les quantités de clients réellement actifs. Bien entendu, ce changement fait bondir Jelly Bean à 25% alors qu’il évoluait encore sous les 17% à la fin février 2013. Chose peu encourageante: c’est Android 4.1 qui réalise le saut le plus spectaculaire laissant Android 4.2 à 2% seulement.

Ice Cream Sandwich progresse également et atteint les 29,3%, en bausse de 0,7 point. La branche 3.0 disparaît avec un piètre 0,2% pour Honeycomb 3.2. Donut (1.6) et Eclair (2.1) résistent à 0,1% et 1,7%. Froyo (2.2) perd 3,7 points à 4%. Tout cela constitue évidemment une bonne nouvelle pour les développeurs qui peuvent réellement abandonner le support pour ces antiques versions.

Le plus embêtant reste certainement Gingerbread qui peine réellement à lâcher du lest en gardant 39,7% de parts de marché, en régression de 4,4 points. A ce rythme, le niveau maximal des API à exploiter dans les applications reste à 10 jusqu’au moins la fin de l’année afin d’atteindre pratiquement la totalité des utilisateurs actifs.

On en parle sur le forum

Articles similaires:

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>