Un nouveau programme resuscite les langues mortes

Par posté le 14 février 2013

Une équipe de chercheurs est parvenue à concevoir un programme qui permettrait de lever le voile sur les mystères de certaines langues mortes. Le but avoué des recherches? Retracer l’origine des protolangues…

© DR

Les protolangues restent un mystère pour de nombreux scientifiques. En découvrir les secrets demande des années et des années de travail. Pour cette raison, une équipe de chercheurs a décidé de développer un outil qui parvient à décoder les langues mortes sur base d’analyses des langues modernes.

L’équipe de chercheur est parvenue à décoder certaines langues disparues en Asie en analysant 637 langues actuellement parlées dans cette région du monde. A partir d’une base de données de 142.000 mots, le programme informatique est parvenu à recréer une langue qui était parlée il y a 8.000 ans.

Cela prend énormément de temps pour un humain de vérifier toutes les données” explique Dan Klein, un ancien professeur à l’université de Berkeley. “Il existe des milliers de langues dans le monde. Chacune d’elles compte plusieurs milliers de mots. Et c’est sans même parler des langues ancestrales.” Analyser et traiter ces données manuellement est un travail éprouvant et surtout très ingrat. C’est la raison pour laquelle l’homme doit trouver des alternatives, des outils qui lui permettent de progresser plus vite. Et c’est justement là qu’intervient l’informatique.

Pour tenter de découvrir notre passé, les chercheurs doivent analyser les langues actuelles et remonter petit à petit. Au fil des siècles, de petites variations sonores et textuelles sont apparues, créant un large éventail de langues différentes. “Ces variations sonores sont presque régulières, avec des changements de mots similaires, créant un modèle que les ordinateurs peuvent analyser. L’idée consiste à identifier ces modèles et à inverser le processus” explique le docteur Klein.

A partir de vastes bases de données de mots et de langues existantes, le système créé par l’équipe de chercheurs est capable de reconstituer des langues disparues. Selon l’équipe en charge du projet, “le système souffre néanmoins de quelques raccourcis“, des imprécisions qui rendent quasi obligatoire le traitement des données par des linguistes. Car si l’informatique facilite leur travail,  il n’explique pas les raisons qui ont poussé nos ancêtres à changer petit à petit leurs habitudes.

S’il semble relativement difficile d’imaginer pouvoir découvrir un jour l’origine de toutes langues parlées aujourd’hui sur Terre, l’informatique pourrait néanmoins nous aider à lever le voile sur certaines mystères de l’Histoire…

On en parle sur le forum.

[ Source : BBC ]

Articles similaires:

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>