Le nouvel Office est là, 8 raisons de craquer

Par posté le 29 janvier 2013

Changement de stratégie chez Microsoft. Avec Office 365, Redmond adopte une nouvelle formule d’abonnement sur une base annuelle. Connecté au Cloud, l’Office de nouvelle génération s’adapte aux besoins des utilisateurs et les accompagne partout.

© DR

Trois ans après Office 2010, Microsoft nous propose une nouvelle version de sa suite bureautique, déclinée en cinq sous-versions. Outre de nouvelles fonctionnalités, Microsoft introduit une nouvelle forme d’abonnement annuelle qui permet de profiter de mises à jour gratuites à vie, de 60 minutes d’appel vers lignes fixes avec Skype et de 20 Go d’espace de stockage supplémentaire sur son compte SkyDrive.

“C’est bien plus qu’une nouvelle version d’Office” explique Steve Ballmer, le CEO de Microsoft. “Entièrement revu, Office est désormais proposé sous la forme d’un service en ligne. Avec les nouveaux Windows et Windows Phone, le service en ligne Office vous donne la liberté de faire ce que vous voulez, quand vous le voulez, comme vous le voulez.”

L’offre Office 2013 / Office 365 en détails

Pour le lancement d’Office 2013 et Office 365, Microsoft voit les choses en grand. Le consommateur peut, lui, opter pour deux approches radicalement différentes : l’achat d’une licence traditionnelle à utiliser sur un seul et unique ordinateur ou la licence annuelle (365) activable sur un total de cinq ordinateurs.

© Etienne Froment

Comme on peut le voir à travers ce tableau, l’utilisateur lambda aura en réalité le choix entre deux sous-versions, Office 2013 Famille et Office 365 Famille. Le premier donne uniquement accès à Word, Excel, Powerpoint et OneNote, et sur un seul terminal. Principal avantage de cette option : l’utilisateur bénéficiera d’une offre complète à vie et devra effectuer un seul règlement.

Paradoxalement, Office 365 Famille reste néanmoins beaucoup plus intéressant si vous utilisez régulièrement l’écosystème Microsoft. Tout d’abord, parce qu’il intègre davantage de produits. Outre Outlook, vous bénéficierez également d’Access et de Publisher. Ensuite, parce qu’il offre un système constamment à jour. Contrairement à Offfice 2013, Office 365 permettra de télécharger toutes les mises à jour gratuitement, y compris les grosses mises à jour. Enfin, le service offre également de jolis avantages, tels que 20 Go d’espace de stockage supplémentaire sur SkyDrive et 60 minutes d’appel gratuites vers lignes fixes par mois. Si vous êtes un adepte de Skype, inutile de dire que l’investissement sera vite rentabilisé… Une fois l’année écoulée, l’utilisateur sera néanmoins prié de débourser à nouveau 99€ pour profiter des mises à jour, des services optionnels et d’Office à la demande.

A noter que pour les étudiants, la version 365 ne permet d’installer Office que sur un seul et unique ordinateur, mais de l’utiliser pour une période de quatre ans, le tout pour un tarif de 79€.

 Huit raisons de craquer pour Office 2013

  • Un système toujours à jour

Si jusqu’à présent Microsoft proposait tous les trois ans une nouvelle version de son logiciel de bureautique Office, le géant américain change les règles du jeu en optant pour un renouvellement automatique du système. Concrètement, Office 365 fera l’objet de plusieurs mises à jour chaque année, gratuites et automatiques pour les possesseurs de licences 365. Si les mises à jour mineures du système devraient être accessibles à tous, seuls les utilisateurs d’Office 365 bénéficieront gratuitement des mises à jour majeures.

  • L’intégration de SkyDrive et de Skype

Autre nouveauté intéressante pour les utilisateurs, Office s’intègre désormais dans un écosystème beaucoup plus large qui permet d’accéder à des services complémentaires tels que SkyDrive (le cloud de Microsoft, qui permet de stocker ses données en ligne) ou Skype (le service de messagerie instantanée et de VOIP, qui permet de rester connecté avec ses collègues). Outre le côté fonctionnel de cette intégration, c’est surtout du côté de la connectivité que l’expérience s’en retrouve complètement bouleversée. L’utilisateur peut en effet accéder à ses données depuis n’importe quel terminal pour peu qu’il dispose d’une connexion Wifi ou de 3G. L’accès aux documents stockés dans le cloud se fait quasi instantanément, et grâce aux fonctions d’édition, l’utilisateur peut même modifier ses documents alors qu’il est à l’autre bout du monde…

© Etienne Froment

  •  Le tactile à portée de main

Windows 8 oblige, Office 2013 / Office 365 ont été conçus pour être utilisables à la fois sur un terminal classique et sur un terminal tactile. Les boutons sensiblement plus gros, les nouveaux écrans d’accueil et la reconnaissance de certains mouvements, rendent l’expérience tactile nettement plus agréable qu’elle ne l’était jusqu’à présent.

  • Un nouvel écran d’accueil

Avec Office 2013, Microsoft introduit également un nouvel écran d’accueil, beaucoup plus esthétique, qui permet d’accéder aux derniers documents consultés mais aussi de créer de nouveaux documents en utilisant des thèmes sur mesure. Si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi les quelques templates mis à disposition, une barre de recherche permet de chercher d’autres thèmes sur le Web grâce à votre connexion Wifi ou 3G.

© Etienne Froment

  • Une toute nouvelle interface

On le sait, Windows 8 est synonyme de simplicité. Office 2013 opte pour la même approche avec une interface minimaliste, qui offre un accès beaucoup plus simple aux fonctions d’édition plus complètes mais mieux réparties. Beaucoup plus agréable à utiliser qu’Office 2010, l’édition 2013 de la suite bureautique de Microsoft rend l’édition de documents beaucoup plus accessible que par le passé et prend véritablement l’utilisateur par la main dans la conception d’un nouveau document.

  • L’édition de documents PDF

Pour la toute première fois de son existence, Office donne la possibilité d’éditer directement des documents au format PDF sans passer par l’installation d’une fonctionnalité tierce ou par un autre logiciel. Dans Word 2013, l’utilisateur peut ouvrir n’importe quel document PDF, qui est ensuite transformé en document Word pour que l’utilisateur puisse apporter des modifications, et le réenregistrer au format PDF.

© Etienne Froment

  • L’intégration des applications

A la mode, les applications font une entrée remarquée dans la suite Office. L’Office Store propose de télécharger de nombreuses applications qui vous permettront d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre suite de bureautique. Microsoft donne libre cours à votre imagination pour intégrer autant de fonctionnalités que vous le souhaitez. Des fluxs RSS à l’intégration des réseaux sociaux en passant par des fonctionnalités avancées, Office 2013 permet de personnaliser davantage encore votre expérience d’utilisateur.

  •  Le travail groupé

Dernière fonctionnalité marquante : la possibilité de travailler à plusieurs sur un seul et même document. L’interface de Word permet de partager un document par email en seulement trois petits clics, mais aussi de publier le sujet sur un blog, de le présenter dans un navigateur Web et de permettre à plusieurs personnes de travailler sur un seul et même document.

Pour ce faire, rien de plus simple puisqu’il suffit de stocker le document dans le cloud et d’inviter plusieurs amis ou contacts à y accéder et à y apporter des modifications en simultané.

© Etienne Froment

 Conclusion

Avec Office 365, Microsoft tente une nouvelle approche du marché de la suite bureautique, avec d’une part un produit modernisé, Office 2013, et d’autre part un service vendu sur une base annuelle, Office 365. Les nombreux avantages d’Office 365 en font un outil très puissant de bureautique qui s’adapte à tous les types de consommateurs et tente de contraindre le client à un renouvellement annuel. Plus avantageux pour le client que la version “classique”, Office 365 ajoute une réelle plus-value à la suite bureautique de Microsoft tout en partant sur un modèle lucratif pour Microsoft. Si 365 devrait trouver sans trop de difficultés des adeptes du côté des entreprises et des professionnels, difficile de dire pour le moment si le grand public adoptera en masse sa formule cloud…

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

12 Comments

  1. Pingback: Le nouvel Office est là, 8 raisons de craquer | Belgium-iPhone

  2. georges

    29 janvier 2013 at 19 h 03 min

    Je me marre : une nouvelle forme d’abonnement annuel qui permet de profiter de mises à jour gratuites à vie. Si je comprends bien, en payant annuellement j’aurai droit à la mise à jour gratuite à vie. Et si je paye pas l’abonnement, la mise à jour sera payante ? 365 c’est pour le vendre dans un supermarché ? Une fois de plus crosoft change les fenetres et les barres d’outils, donc va falloir à nouveau rechercher ou se trouvent ces outils. Bon j’ai compris, je reste avec mon OpenOffice.

  3. YVES

    29 janvier 2013 at 19 h 16 min

    Ce système 365 ne me convient pas du tout car dépendre d’une connexion wifi ou 3G pour pouvoir utiliser mon ordi me semble être une régression inacceptable. Mais il y aura toujours des obsédés pour dire que c’est ça le progrès…

  4. Anaxagore

    29 janvier 2013 at 19 h 18 min

    Même si MS Office a des qualités, 99 euros par an pour une suite bureautique je trouve ça fort cher. Si on compare aux suites bureautiques libres qui elles sont gratuites (LibreOffice, OpenOffice, …). Je crois qu’il est juste incroyable de se dire qu’il y aura des gens pour payer près de 100 euros par an pour un service somme toute, fort similaire.

  5. n-g

    29 janvier 2013 at 19 h 43 min

    À l’heure où Android et iOS se positionnent de mieux en mieux sur le marché des tablettes, ce qui leur donne un bon pied d’entrée sur les ordinateurs, je ne suis pas sur qu’un achat “à vie” soit une bonne idée.
    P-e que dans 5 ans, Windows sera beaucoup moins utilisé et que vous perdiez ainsi tout votre investissement.

    Dommage que l’article ne compare pas objectivement l’offre avec celle de la concurrence. Par exemple, est-ce qu’il existe d’autres applications qui permettent de stoquer dans le cloud (chose qui personnellement ne m’intéresse pas trop: aucun de ses services ne sont réellement fiable: il est clair qu’au premier soucis financier, l’entreprise va répondre: “ah, au fait, si vous voulez accéder à vos fichiers, il faut payer maintenant”) et d’avoir des mises à jour automatique ?

  6. stp

    29 janvier 2013 at 19 h 45 min

    La grille tarifaire de Microsoft est peut-etre un peu trop lisible. Le département marketing de Microsoft pourrait etre un peu plus créatif… Pourquoi ne pas extrapoler et inventer une version Office 2013 spéciale famille nombreuse pour 99.99€ en une fois + 79.99EUR/an, une version Office 365 pour PME familiale pour 129.99EUR/an + un pin’s Microsoft gratuit, une version Office 325 pour PME qui prend 40 jours de congés annuel, etc. Tant qu’à faire? Non?

  7. georges

    29 janvier 2013 at 20 h 58 min

    ce que j’aime, c’est la manière de présenter la chose. L’abonnement annuel qui permet de profiter des mises à jour gratuite pendant 1 an. Et si je prend pas l’abonnement, les mises a jour gratuites sont payantes ? En plus qu’ils auront à nouveau chamboulé les fenêtres et toolbars. Donc je resterai avec mon OpenOffice.

  8. marsily

    29 janvier 2013 at 21 h 21 min

    et pour le géant MAC, ce sera quoi ???

  9. Ralph

    29 janvier 2013 at 22 h 58 min

    Il va être temps de passer à Open Office …

  10. Mez

    30 janvier 2013 at 0 h 51 min

    LibreOffice pour être exact…

    • Guy

      15 octobre 2015 at 11 h 15 min

      Les deux co-existent:
      - https://www.openoffice.org/fr/
      - https://fr.libreoffice.org/

      Personnellement, je n’aime pas du tout le nouvel interface Office 2013, on se croirait revenu 20 ans en arrière avec un thème fade et peu convivial, franchement, les suites Open source font aussi bien, voir mieux et réellement gratuites. Seul inconvénient: le développement des macros.

  11. Ajbol

    30 janvier 2013 at 14 h 05 min

    99€/an, c’est pour 5 licences, il me semble… Cela fait donc 20 €/an par PC ou tablette ou MAC.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>