Photographier son plat n’est guère apprécié par les restaurateurs

Par posté le 25 janvier 2013

Instagram a poussé des millions de possesseurs de smartphones à photographier tout et n’importe quoi à longueur de journée. Parmi les photos les plus fréquemment postées sur le réseau social : des photos de plats directement prises au sein des restaurants.

© DR

Si photographier son Big Mac ne vous causera probablement aucun souci, il en sera sans doute autrement si vous tentez de photographier votre plat dans un établissement à la réputation internationale.

Aux Etats-Unis, le New-York Times s’est intéressé à la politique des meilleurs établissements. Le résultat est sans appel : tous les restaurants ou presque s’opposent à ce que leurs clients prennent en photo les plats qu’ils viennent de commander.

Pourtant, réputation oblige, les restaurateurs sont obligés de s’adapter. A New-York, le chef David Bouley a trouvé la solution. Plutôt que de laisser certains de ses clients déranger leurs voisins, il leur demande de venir avec lui en cuisine pour y photographier dans de meilleures conditions le plat en question. « Plutôt que de leur dire non, nous tentons de leur faire vivre une aventure. »

Si certains restaurants tentent de s’accommoder des mauvaises habitudes de leurs clients, la plupart adoptent une politique nettement plus stricte. Selon le New-York Times, la majorité des établissements reconnus parmi les meilleurs dans le guide Michelin appliquent la tolérance zéro. Le client est tout simplement sommé d’arrêter de prendre des photos. “Dans certains cas, ils demandent juste de couper le flash.”

Pour David Bouley, il s’agit d’une tendance qui prend des proportions inattendues. « Les gens veulent partager leur cliché directement. Ils se fichent de savoir si cela affecte les gens qui se trouvent autour d’eux. »

Pourtant, la plupart des clients voient cela comme un hommage au restaurant, voire même comme de la publicité gratuite. Un point de vue que ne partagent pas les établissements, qui estiment que les photographes amateurs ternissent l’ambiance et dérangent davantage leurs voisins qu’ils ne rendent service.

Savoir se tenir à table implique donc de garder son smartphone au fond de sa poche et de rester tranquillement assis à sa table. Car si la plupart des photographes amateurs font en sorte de ne pas déranger leurs voisins en désactivant le flash, certains n’hésitent pas “à se mettre debout sur leur chaise pour avoir un meilleur angle de vue.” Des excès qui poussent les restaurateurs à sévir et à adopter une tolérance zéro…

On en parle sur le forum.

[ Source : NY Times ]

Articles similaires:

5 Comments

  1. Pingback: Photographier son plat n’est guère apprécié par les restaurateurs | Belgium-iPhone

  2. Oldstick

    25 janvier 2013 at 13 h 51 min

    Je le fais fréquemment lors de mes déplacements, sans flash et discrètement mais c’est pour montrer l’ambiance générale et il est fréquent que le contenu de mon assiette soit vidé ! Depuis peu j’utilise même Photosynth, ce qui est plus voyant !

  3. djmind

    25 janvier 2013 at 14 h 50 min

    Non mais sérieux, prendre des photos de ses plats c’est vraiment stupide. Il n’y a aucun intéret. Les souvenirs c’est dans la tête il faut pas prendre des photos de tout et de n’importe quoi. Je ne comprends pas tous ces gens qui prennent de photos de leurs plats et le pire de tout… Ce n’est pas pour le plaisir mais juste pour le fait de PARTAGER à la seconde. Maintenant tout fonctionne comme ça, tout doit être fait dans la seconde. C’est sur que Mémé Josianne qui est à la maison à vraiment besoin de savoir à quoi ressemble le plat que son petit fils est en train de manger au restaurant. Il n’y a plus aucun “Jardin secret”tout doit être partager constament…

  4. Niebelung

    26 janvier 2013 at 10 h 59 min

    Une petite photo en toute description ne gene pas, mais c’est sur que si on tombe dans l’excès a se mettre debout sur la table c’est ridicule.
    Un manque d’éducation pour certains.

  5. Niebelung

    26 janvier 2013 at 10 h 59 min

    en toute discretion pardon, pas description*

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>