Deezer : une version gratuite et quelques améliorations

Par posté le 11 octobre 2012

Outre un financement de 100 millions d’euros et une entrée sur 76 nouveaux marchés, Deezer a annoncé hier, au cours d’une conférence dans le légendaire studio d’enregistrement d’Abbey Road, à Londres, qu’une version gratuite de ses services de streaming musical serait bientôt accessible à tous.

© Etienne Froment

Deezer se porte bien. Hier, à Londres, le géant français du streaming musical annonçait un financement record de 100 millions d’euros, qui lui serviront à étendre ses activités dans le monde et à améliorer ses services d’un point de vue local. L’intégralité du sujet étant discutée dans l’édition du jour du journal Le Soir, nous nous focaliserons ici sur les nouveautés à venir sur le service…

La grande annonce du jour pour Deezer, c’est bien entendu l’arrivée d’un service gratuit, qui permettra à des dizaines de milliers d’internautes de tester le service avant de souscrire à un abonnement. Il va de soi que ce service sera limité, que ce soit en durée ou au niveau des fonctionnalités. Le but n’est pas de permettre à des millions d’utilisateurs d’écouter de la musique en illimité gratuitement mais davantage de leur donner l’envie de prendre un abonnement mensuel. Si aucun détail n’a filtré au sujet des limites d’utilisation, le CEO de l’entreprise, Axel Dauchez, a laissé entendre que celles-ci seront différentes d’un marché à l’autre, le but de Deezer étant de s’aligner sur la concurrence.

Les nouveautés à proprement parler sont à classer selon trois axes principaux : l’intégration plus poussée de Facebook, qui permet d’afficher des notifications et des recommandations d’amis, l’arrivée de listings de concerts, qui permettent de se tenir informé des concerts de vos groupes préférés qui se tiendront à proximité de votre lieu de résidence, et enfin une socialisation plus poussée, avec des recommandations du public reprises sous forme de playlist, la possibilité de consulter les playlists de ses amis, les chansons qu’ils écoutent le plus, etc. etc.

Si l’intégralité de ces nouveautés, à l’exception de la version gratuite, sont déjà disponibles sur Deezer et depuis l’application iOS, il faudra attendre quelques semaines pour les découvrir sur Android.

On en parle sur le forum.

Articles similaires:

Un commentaire

  1. Pingback: Axel Dauchez (Deezer): “En Europe, on est obligé d’embrasser la complexité” | Geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>