Nest’up, un accélérateur de startups en Wallonie

Par posté le 6 août 2012

Ca bouge pour l’entrepreneuriat en Belgique. Après le succès de l’émission Starter qui a été diffusée sur la RTBF au printemps dernier – et qui reviendra en 2013 -, le tout premier NEST’up – un programme accélérateur de startups – sera organisé du 17 septembre au 16 novembre en Wallonie, par l’asbl Fostering Ideas et développé dans le cadre de Creative Wallonia, avec le soutien du réseau global d’accélérateurs de startups de TechStars.

Le pitch : “Le programme NEST’up a pour but de favoriser l’émergence et le développement de startups en Wallonie en adaptant au modèle belge les méthodes de coaching d’entreprise proposées par le réseau américain TechStars.” En pratique : 6 startups, technologiques ou non, mais qui devront être innovantes, seront choisies pour participer au programme. Il faut entrer sa candidature via Internet avant le 9 septembre. Les porteurs de projets – il faut être minimum deux – devront être à même de présenter un prototype à la fin des 9 semaines de coaching. 12 à 15 projets innovants et prometteurs seront pré-sélectionnés et invités à une séance de présentations qui aura lieu le 13 septembre, séance à l’issue de laquelle les 6 startups finalistes seront choisies.

Sébastien Arbogast, lauréat du premier Startup weekend Brussels avec son projet Kodesk, sera le coordinateur du programme. “Pendant 9 semaines, les startups seront hébergées full time au Smart Work Center de Mont-Saint-Guibert et seront encadrées par six coaches dédiés et plus d’une trentaine d’experts, mentors et néo-entrepreneurs qui viendront les conseiller et partager leurs expériences dans tous les domaines de l’entrepreneuriat, de la conception d’un modèle économique au marketing en passant par les différentes étapes de la création d’une société.”

Au bout de ces 9 semaines, un grand “Demo Day” devrait permettre à ces six équipes de présenter leur startup aux investisseurs belges et américains qui seront conviés à cette occasion. “Tous les participants seront gagnants à partir du moment où ils auront été sélectionnés pour le programme. Ce n’est pas une compétition”, précise Olivier Verbeke, à la base de cette initiative et qui a créé l’asbl Fostering Ideas avec Simon Alexandre (CETIC), Ben Piquard (MIC), David Valentiny (ID Campus, Liège) et Damien Van Achter. Ce dernier préside l’association.

Financé à raison de 200.000 euros par Creative Wallonia, ce projet – qui a vocation à être annuel – n’est qu’une partie d’un grand tout. Nest’up est une composante importante de Nest qui comprendra aussi une plate-forme de storytelling, un réacteur pour entreprises ou encore un startup weekend pour les adolescents de 12 à 18 ans.

Le Soir veut soutenir l’entrepreneuriat

“Pour le moment, on se focalise sur Nest’Up et la plateforme de storytelling que nous allons développer en collaborations avec Le Soir”, s’empresse de dire Olivier Verbeke. C’est que pour le reste, il y a encore pas mal de choses à régler avec le cabinet de Jean-Claude Marcourt (PS) pour l’obtention des subsides pour financer le reste du projet.

Damien Van Achter – ancien journaliste, professeur de journalisme en ligne et blogueur reconnu dans les webosphères belge et française – sera le rédacteur en chef de cette plate-forme hébergée sur LeSoir.be (elle sera en ligne d’ici quelques jours). “Notre volonté est de raconter les expériences des 6 startups, de mettre en avant les conseils des nombreux intervenants de Nest’up… histoire de faire monter la sauce pour donner l’envie à d’autres d’entreprendre. Au début, on sera fort axé sur Nest’up mais l’idée est que cette plate-forme s’adresse aux entrepreneurs sur la durée. Faire un one-shot n’a pas beaucoup d’intérêt.”

Pour Philippe Laloux, le Digital Media Manager du Soir, la collaboration avec Fostering Ideas s’intègre parfaitement avec la volonté du journal appartenant au Groupe Rossel de mettre en avant l’entrepreneuriat en Belgique. “Le Soir veut se positionner, comme il le fait d’ores et déjà avec des extensions comme Geeko, comme une plate-forme d’informations cohérente pour tout ce qui est web, innovation, entreprises… Donc, lorsque Olivier Verbeke et Damien Van Achter sont venus me voir, j’ai tout de suite été séduit par leur passion d’accompagner les gens et par leur volonté de faire du storytelling autour de l’entrepreneuriat.” Il va sans dire que cette collaboration n’empêchera pas les journalistes du Soir de faire leur travail en tout indépendance : soutenir une initiative ne veut pas dire que l’on en deviendra un supporter béat. Le regard critique restera de mise.

L’apport du Soir sera logistique via l’hébergement du blog de Nest’up mais aussi en visibilité. “Par ailleurs, sur Geeko, on donnera de l’espace pour jouer avec les outils, pour faire de la curation autour de la thématique… précise Philippe Laloux. Notre volonté est d’aller beaucoup plus loin pour tout ce qui touche à l’entrepreneuriat. Dans un futur assez proche, nous comptons soutenir des événements et autres manifestations. Et à terme, nous envisageons, comme on le fait avec le Prix Rossel en littérature, de soutenir l’entrepreneuriat de manière forte.”

Articles similaires

7 Comments

  1. olivier

    6 août 2012 at 11 h 09 min

    Pourquoi le logo est-il identique à celui d’ageas ????
    y a-t-il un lien entre les deux sociétés?

  2. Ced

    6 août 2012 at 18 h 50 min

    On dirait le logo d’AGEAS…

    Pour la créativité on repassera…

  3. Pingback: “Vous avez une bonne idée ? Nest-up attend vos projets” | Geeko

  4. Pingback: NEST’up prend des couleurs | Geeko

  5. Pingback: L’esprit de Nest’up en vidéo | Geeko

  6. Pingback: Nest-up | Geeko

  7. Pingback: Troisième jet pour NEST’up, l’accélérateur de start-up | Geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>