Le Parti Pirate belge peut commencer à chercher des signatures

Par posté le 20 juillet 2012

Le Parti Pirate belge avait lancé jeudi une opération sur twitter et appelé les internautes à utiliser le hashtag #hellopaul afin d’encourager le ministre des Pouvoirs locaux (PS) à leur procurer le papier officiel leur permettant de récolter des signatures en vue des élections provinciales. C’est mission accomplie.

Si l’appel à surtout tournée… en Allemagne, il à tout de mêm eattiré l’attention d’internautes belges, qui ont aidé @dreamandmoods à trouver les documents sur le site des élections 2012.

J’aimerais remercier tout le monde qui nous a aidé ! Pirates, démocrates, hommes politiques, journalistes, citoyens. C’était une grande démonstration de la puissance de la démocratie directe pour laquelle nous nous battons”, peut-on lire sur le blog dreamsandmoods.blogspot.be.

J’en profite pour souhaiter d’excellentes vacances à monsieur Paul Frulan dont le compte twitter a explosé hier. J’ai envie de lui dire ‘Enchanté, nous sommes les Pirates’ et lui rappeler, en passant, qu’il n’y a toujours aucun document disponible en allemand…

Articles similaires:

4 Comments

  1. meriletfou

    20 juillet 2012 at 19 h 18 min

    « Si l’appel à surtout tournée… en Allemagne, il à tout de mêm eattiré l’attention d’internautes belges, » WTF ?

  2. SuperSkweek

    20 juillet 2012 at 21 h 38 min

    “Si l’appel à surtout tournée…”
    Waaaw, pas mal autant de fautes en si peu de mots…

    Sinon, bonne nouvelle !

  3. Tvangest

    21 juillet 2012 at 9 h 21 min

    Le Soir, faites quand même gaffe à ce que vous publiez !

    Nombre de fautes !

    “il à tout de mêm eattiré ”

    “Paul Frulan”

  4. Pingback: Graphique Designer

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>