Microsoft tue ses gadgets

Par posté le 12 juillet 2012

Face à la menace de voir de grosses failles de sécurité dévoilées au monde par deux chercheurs lors d’une conférence, Microsoft a réagi en prenant la décision de tuer purement et simplement ses célèbres gadgets.

Les gadgets sous Windows, c’est fini. Microsoft a en effet décidé de mettre un terme à cette belle aventure en tuant le service avant que deux chercheurs, qui auraient trouvé des failles importantes, ne révèlent au monde le danger. Visiblement, Microsoft a préféré éviter le scandale et le risque de voir des hackers se prêter au jeu en tuant le problème dans l’oeuf.

A en croire la firme de Redmond, la mort des gadgets était programmée de longue date. Microsoft n’avait pas renouvelé l’expérience avec Windows 8 et s’attendait à ce que les gadgets disparaissent progressivement au fur et à mesure que Windows 8 prendrait sa place dans les chaumières. Le risque de voir le système hacké aurait simplement joué un rôle d’accélérateur dans cette fermeture…

Pour rappel, Windows 8 laissera tomber l’écran d’accueil traditionnel de Windows pour le remplacer par un menu à base de “tuiles dynamiques”, c’est-à-dire des petits carrés animés qui ouvriront divers documents, allant du Marketplace à la musique en passant par la météo et les cartes. L’un dans l’autre, les gadgets n’ont donc pas totalement disparus…

On en parle sur le forum.

[ Source : Ubergizmo ]

Responsable des blogs Geeko et Belgium-iPhone. Retrouvez-moi sur twitter : @etiennefroment

Articles similaires

2 Comments

  1. brjkh

    12 juillet 2012 at 15 h 11 min

    Le gqdget c’est windows !

  2. pierre3

    12 juillet 2012 at 21 h 10 min

    de toute façon sous linux nous on a des noyaux et eux sous windows ils ont tous des pépins ! !

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>