Wii U : le futur du jeu vidéo selon Nintendo

Par posté le 8 juin 2012

Dévoilée il y a un moment déjà, la console Wii U restait néanmoins très mystérieuse jusqu’à sa présentation complète lors du salon du jeu vidéo, qui s’est déroulé cette semaine à Los Angeles. Avec sa Wii U, Nintendo compte ni plus ni moins révolutionner une nouvelle fois le jeu vidéo. Mais la Wii U a-t-elle réellement les capacités de nous surprendre?

La Wii U, une console vendue avec une manette-tablette révolutionnaire.

La Wii, Kinect et Move ont tous révolutionné à leur manière le jeu vidéo. Et si beaucoup de “gamers” ont ouvertement critiqué la nouvelle orientation prise par les constructeurs de consoles de jeu, qui cherchent davantage à séduire le grand public qu’à satisfaire les goûts et les exigences des joueurs traditionnels, il faut reconnaître que Nintendo, Microsoft et Sony ont réussi leur pari : rarement les jeux vidéo n’ont été aussi populaires que ces dernières années.

Avec la Wii U, Nintendo s’apprête à passer à l’étape suivante. Le concept, qui semblait très énigmatique la première fois qu’il avait été présenté à la presse, semble désormais beaucoup plus clair suite à la conférence de presse de Nintendo, tenue lors de l’E3. Mais cette nouvelle machine est-elle réellement si révolutionnaire que Nintendo l’affirme?

De prime abord, la Wii U est une console traditionnelle. Elle ressemble un peu à la Xbox 360 Elite noire, mais a des courbes plus marquées et adopte davantage un look enfantin. Un peu plus grande et lourde que la Wii, elle récupère le retard pris par Nintendo sur ses deux concurrents. Avec son processeur IBM et son GPU Radeon, la Wii U est une belle bête, qui fait “aussi bien que la Xbox 360 ou la PS3, voire même mieux” d’après certains développeurs. Plus moderne que son ainée, elle devrait être capable d’afficher des jeux nettement plus jolis et de stocker les sauvegardes sur cartes SD ou USB. Pas de révolution technique en soi mais un alignement sur la concurrence qui pourrait être salvateur pour Nintendo. Cependant, là n’est pas vraiment la force de la Wii U, qui innove davantage dans sa prise en main que dans son design ou sa puissance.

Une manette qui fait office de tablette

Les tablettes sont à la mode, c’est un fait. Avec sa Wii U, Nintendo lancera une manette plutôt particulière qui s’apparentera en réalité davantage à une tablette qu’à une manette. Cela transforme-t-il pour autant la Wii U en console portable? Absolument pas. Le concept est simple : sur l’écran de la télévision, l’action principale se déroule et le joueur utilise ce petit écran secondaire pour accéder à divers menus, ce qui renforce l’immersion. En revanche, l’écran de la tablette peut-être utilisé lors des parties multijoueurs, afin d’offrir une expérience de jeu “différente”. De cette manière, Nintendo compte redonner du charme au multijoueur local avec différents types de prise en main pour ceux utilisant la tablette, le pad ou la wiimote. L’idée est intéressante, même si en pratique celui qui utilisera la tablette sera sans doute celui qui prendra le plus de plaisir à jouer.

Il est possible de jouer à plusieurs, que ce soit avec un pad, une Wiimote ou la tablette.

Pour l’instant, les avis sont plutôt positifs sur  le concept : la tablette renforce réellement l’immersion, ajoute un plus aux parties et rend un esprit compétitif aux modes multijoueurs. En revanche, la presse américaine donne un carton rouge au poids de l’engin, à sa taille (pas très pratique comparé à un pad), et à sa batterie qui tiendrait à peine 3 à 5 heures pour 2h30 de charge. Ceci étant dit, la tablette s’annonce tout de même être un petit bijou de technologie avec sa puce NFC, ses haut-parleurs, son gyroscope, son accéléromètre et son microphone. Reste alors à voir, en pratique, comment on utilise tout ça…

Sur Wii U, chaque titre dispose d’une prise en main radicalement différente. Dans Batman par exemple, le joueur peut utiliser la fonction gyroscopique de sa tablette pour diriger le batarang de l’homme chauve-souris en inclinant en avant, en arrière et sur les côtés la tablette. Dans ZombiU, le joueur l’utilise simplement pour consulter l’inventaire, pendant que l’écran continue d’afficher l’action. Cela permet de rendre les parties plus immersives puisque pendant que le joueur fouille dans les menus de sa tablette un zombie peut toujours lui tomber dessus. Le concept peut varier de jeu en jeu et prendre des formes aussi drôles qu’originales. Mais l’idée parviendra-t-elle réellement à séduire le public? Difficile à dire pour l’instant puisque ce sera surtout les jeux qui décideront du succès de la Wii U. Et pour l’heure, même si quelques titres intéressants ont été présentés, Nintendo n’a malheureusement pas grand chose dans ses cartons.

Nintendo répéterait-il les mêmes erreurs?

Avec son Gamecube et sa Wii, Nintendo s’était embarqué dans un cycle de développement hasardeux en tentant coûte que coûte d’être “différent” de ses concurrents. Les deux consoles en question ne pouvaient pas lire de DVD / Blu-Ray et surtout utilisaient un format de prise en main différent. Du coup, les jeux développés spécifiquement pour la Xbox 360 et la PlayStation 3 n’étaient bien souvent pas portés sur Wii et Nintendo s’est finalement retrouvé avec très peu de gros partenaires, qui voyaient dans les rivales de Big N un marché plus fructueux.

ZombiU est sans doute l'un des titres qui a le plus séduit le public.

Le concept de la Wii U a beau être génial, encore faut-il qu’il soit correctement exploité. Pour l’instant, cela semble bien parti, mais ce n’est pas pour autant que les développeurs se bousculent sur le système. Outre les quelques licences traditionnelles de Nintendo (Mario, Pikmin,…), on retrouve une multitude de portages en tous genres (Batman, Trine, Ninja Gaiden,…) de titres déjà sortis sur les consoles des concurrents et l’une ou l’autre originalité (ZombiU notamment). Pas de quoi exciter le commun des gamers. Pourquoi achèterait-il en effet une console qui se contente d’égaler la concurrence alors que Microsoft et Sony sortiront sans doute une console dernier cri l’année prochaine, console qui surpassera techniquement la Wii U. Pourquoi également acheter une console qui n’a que très peu d’exclusivités et qui risque très vite de retomber dans le vieux cercle vicieux dans lequel Nintendo s’est enlisé depuis des années? Même si l’idée de la Wii U est révolutionnaire, et pourrait réellement rendre les parties plus immersives et plus agréables à jouer, il faut bien reconnaitre qu’il en faudra bien plus pour convaincre le public. Cela passe par un line-up rempli d’exclusivités et de titres explosifs qui contrasteront réellement avec la concurrence, et par de nouvelles fonctionnalités qu’on rêve déjà de découvrir. Heureusement pour Big N, la console ne sortira pas avant la fin d’année et il lui reste un peu de temps pour corriger le tir.

Pour l’heure, pas de date de sortie précise encore, mais on peut s’attendre à octobre / novembre 2012. En ce qui concerne le prix, la Wii U devrait être vendue entre 200 et 300€, mais tout cela reste encore à confirmer. Quoi qu’il en soit, ce prix pourrait permettre à la machine de rapidement prendre ses marques sur le marché. Une stratégie que Nintendo a souvent adopté pour tenir face à des concurrents qui misent tout sur la puissance de leur hardware.

On en parle sur le forum.

Articles similaires

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>