Le New-York Post rapporte une information selon laquelle Vevo pourrait être racheté par Facebook ou Google dans le courant de l’année. La plate-forme de vidéos musicales qui est intégrée à Youtube terminera le contrat qui la lie à Google en fin d’année et aimerait visiblement intégrer l’un des deux géants de l’Internet. Vevo pourrait représenter l’un des enjeux les plus importants de l’Internet, la plate-forme étant estimée à un milliard de dollars et disposant surtout d’accords exclusifs avec les grosses maisons de disques.

Vevo serait actuellement en négociation avec Facebook et Google pour un rachat partiel ou complet de l’entreprise, actuellement détenue par UMG, Sony Music, et Abu Dhabi Media Co. Le contrat qui lie Vevo à Youtube et donc Google se terminerait en fin d’année et l’entreprise souhaiterait être reprise par l’un des deux géants de l’Internet. Difficile de dire pour l’instant s’il s’agirait d’un rachat complet ou partiel des activités, mais ce qui est certain, c’est que si la plate-forme tombe entre les mains de Facebook, l’environnement Internet s’en retrouvera à nouveau chamboulé, la plupart des vidéos musicales étant hébergées sur Vevo et distribuées sur Youtube.

Vevo n’a pour l’instant indiqué aucune préférence pour une éventuelle reprise et semble ouvert aux propositions des deux entreprises. L’entreprise est estimée à plus d’un milliard de dollars avec ses 48 millions de visiteurs uniques et pourrait représenter l’un des plus gros rachats de l’histoire d’Internet si l’information se confirme…

En attendant, la source proche du dossier affirme que Vevo reste ouvert à toutes les propositions et pourrait très bien accepter une offre commune. Dans un cas comme dans l’autre, Vevo pourrait faire pencher la balance en faveur de Google ou de Facebook.

Pour Facebook, le rachat de Vevo pourrait représenter une manière de rentrer pleinement dans le domaine musical et de s’ouvrir à un nouveau public. Pour Google en revanche, le rachat de Vevo s’imposerait davantage comme un moyen de sécuriser une entreprise qui a joué un rôle important dans le succès de Youtube et qui pourrait réduire à néant les plans d’expansion de la plate-forme de vidéos en ligne de Google.

On en parle sur le forum.

[ Source : NY Post ]