Obama menace de mettre un Veto sur CISPA

Par posté le 26 avril 2012

Le projet de loi CISPA, qui doit être voté vendredi, pourrait se heurter au droit de veto du président Obama et de son administration. L’actuel président des Etats-Unis estime en effet que la loi telle qu’elle existe à l’heure actuelle ne donne pas suffisamment de garanties sur la vie privée des citoyens.

C’est dans la nuit de jeudi à vendredi que CISPA (Cyber Intelligence Sharing and Protection Act) devrait être voté aux Etats-Unis. La loi, qui est censée donner tout le pouvoir au gouvernement américain pour accéder aux données privées des citoyens sur Internet, continue de faire parler d’elle au pays de l’Oncle Sam puisque le président Obama a menacé aujourd’hui d’user de son droit de veto à son égard, si certains passages n’étaient pas revus.

L’administration s’oppose fortement au H.R. 3523, le Cyber Intelligence Sharing and Protection Act dans sa forme actuelle” a précisé un communiqué de la Maison Blanche. “Le partage d’information doit être mené d’une manière qui préserve la vie privée des Américains, la confidentialité des données, les libertés civiles, et qui reconnait la nature civile de l’espace cybernétique. La sécurité cybernétique et la vie privée peuvent aller de paire” a-t-elle ajouté.

L’administration Obama exige donc une révision de CISPA, qui mènera probablement à un report du vote de l’acte. “Il est important que CISPA utilise les données des citoyens uniquement pour des objectifs appropriés” explique l’administration. Plus de détails, plus de confirmations et plus de limites sont ici exigés. “Un acte comme CISPA pourrait supprimer la confiance qu’a le peuple américain en son gouvernement.”

Les défenseurs de CISPA ont rapidement répondu à ces accusations, en soulignant que “les critiques de l’administration Obama étaient principalement liées au manque d’infrastructure du dossier“. Vraisemblablement, les défenseurs de l’acte prévoient de remanier le texte d’ici demain. Reste encore à voir si cette courte période sera suffisante pour changer l’avis d’Obama et de ses troupes, et surtout si le veto ne tombera pas comme un couperet, repoussant encore la validation de l’acte.

On en parle sur le forum.

[ Source : DigitalTrends ]

Articles similaires:

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>