Les Anonymous veulent faire tomber le Firewall chinois

Par posté le 10 avril 2012

Une équipe de 10 à 12 hackers des Anonymous va tenter de faire tomber le grand Firewall chinois, qui empêche des dizaines de millions d’internautes d’accéder à plusieurs milliers de sites censurés par le gouvernement chinois. Le collectif compte tout d’abord s’attaquer à plusieurs sites avant de s’attaquer au système tout entier.

La semaine dernière, les Anonymous ont lancé quelques petites attaques sur plusieurs sites du gouvernement chinois pour protester contre l’absence de liberté des citoyens chinois. L’opération n’en est encore qu’à son début puisque d’autres attaques seraient déjà prévues contre les infrastructures du gouvernement. Si dans un premier temps les Anonymous comptent se limiter à quelques cibles privilégiées, qui serviront probablement à faire passer des messages, la finalité est bel et bien de faire tomber le “grand Firewall”, ce véritable rempart qui empêche le peuple chinois d’accéder à des milliers de sites dont notamment les réseaux sociaux occidentaux.

Dans un premier temps, nous voulons montrer au gouvernement chinois que nous n’avons pas peur d’eux, et nous allons nous battre pour la justice et la vérité” a commenté un membre du groupe, précisant que 10 à 12 hackers étaient sur l’affaire. Certaines attaques devraient être de type DDOS mais la présence du mot “hacker” et le fait qu’il s’agit d’une opération de grande envergure laissent présager l’implication de plusieurs hackers de renommée qui ne se limiteront probablement pas faire tomber un site quelques heures.

Le but avoué est de faire tomber la censure du gouvernement pour permettre au peuple d’ouvrir les yeux. Une entreprise louable mais qui risque d’être particulièrement difficile pour le collectif vu les ressources du gouvernement. Affaire à suivre de très près donc, dans les prochaines semaines.

On en parle sur le forum.

[ Source : BGR ]

Articles similaires:

11 Comments

  1. Normaund

    10 avril 2012 at 17 h 56 min

    Bonne chance. Même si c’est la technique qui prime, ça ne peut pas faire de mal.

  2. Tanagra

    10 avril 2012 at 18 h 22 min

    Bonne chance les gars !!! c’est comme ça que le peuple vaincra!

  3. Lucien malin

    10 avril 2012 at 19 h 59 min

    J’encourage ce genre d’action, a bas les dictatures et autres “democratie” populaires fascistes, a mort l’oppresseur et vive le rebellions, que des sites et des tetes tombent. A quand pareille action contre la democratir populaire de sarkosie?

  4. h2o

    10 avril 2012 at 21 h 06 min

    Avec contre eux une quantité importante de “geeks” (???) serviles, au service du pouvoir totalitaire de ce pays ? Ou alors ils sont vraiment très fort, ou pour quelques instant seulement. Tous mes vœux avec eux contre cette dictature.

  5. Mister

    10 avril 2012 at 23 h 15 min

    S’attaquer au Firewall chinois? Il faut être complètement fou pour faire ça! De toutes manières, je pense que nos gouvernements sont assez intelligents pour imaginer les tensions diplomatiques que ça occasionnerait. Je pense que ce seront eux-même qui feront des perquisitions chez Anonymous avant que ça ne dégénère.
    Et même si Anonymous arrive à s’en prendre au réseau chinois, ils se feront kidnapper par une mafia chinoise qui réside dans leur pays ou se feront assassiner au coin d’une rue quand le régime chinois les aura identifié.
    Les chinois ne rigolent pas. Ils sont capables de considérer cette attaque comme une attaque des gouvernements occidentaux sous le couvert du pseudonyme Anonymus et d’exiger réparation. Avec l’UE qui leur cirait les chaussures il y a à peine quelques mois pour qu’ils nous aident à sortir de la crise de la dette, je les vois mal leur tenir tête … .

    Bref, tout ça pour dire qu’il faut être complètement givré pour mettre à terre la censure chinoise du net.

    • seb

      11 avril 2012 at 8 h 57 min

      je dirais plutot courageux.
      C’est bien de voir que dès gens se bouge un peu.
      Si ils utilisent également un DDOS, je pense que beaucoup de gens voudraient y participer

  6. siocnarfus

    11 avril 2012 at 0 h 16 min

    Les ressources du gouvernement chinois ne sont pas vraiment informatiques…mais dissuasives. Genre les bonnes vieilles méthodes du KGB…

  7. SF

    11 avril 2012 at 10 h 18 min

    Ce qui va aussi être intéressant, c’est la réaction de l’Occident quand la Chine va lui demander de lutter contre les hackers. Est-ce la finance et le commerce qui vont l’emporter sur les droits humains, comme à l’accoutumée ?

  8. Renaud

    11 avril 2012 at 11 h 49 min

    Les gamins s’amusent encore… quand on donnera leurs noms au gouvernement Chinois pour une petite dringuelle, ils vont salement morfler. J’aime bien les gars qui se la pètent tranquillou en racontant n’importe quoi. Ils vont faire quoi, un DOS ? Le gouvernement Chinois à fait son propre Internet sans besoin du monde extérieur. Je vois bien Li Yizhong tirer le câble ethernet en riant bien fort à leur face.

  9. tanghe

    11 avril 2012 at 18 h 18 min

    C’est vrai que l’informatique chinoise est notre principale préoccupation. La banqueroute nationale en grèce est sans aucune importance, la crise financière mondiale, idem. l’islamisme dans le monde, pareil. L’afghanistan, l’Iran, L’Irak, le Yémen, le Nigeria sont autant de tracas d’une nullité affligante.
    . . heureusement, il y a les chinois …

    • Normaund

      12 avril 2012 at 16 h 28 min

      Veuillez excuser ces gens qui se battent pour une cause et pas toutes…

      Sinon vous faites comme tout le monde, vous choisissez votre cause et vous lutez au lieu de cracher gratuitement sur ceux qui osent se bouger.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>