Bientôt un .brussels sur internet ?

Par posté le 12 mars 2012

C’est en tout cas la volonté de la Région de Bruxelles-Capitale. Celle-ci a jusqu’au 29 mars pour rentrer un dossier de candidature. Elle ne doit donc plus traîner si elle souhaite obtenir le précieux sésame. Pour ce faire, la Région a chargé, via une concession de service, Visit Brussels de faire la demande. Visit Brussels est actuellement à la recherche d’un partenaire privé pour la demande et la gestion de l’extension .brussels et la mise à disposition en vue de l’exploitation de noms de domaine avec l’extension .brussels. Un appel d’offre est en cours. Si la Région cherche un partenaire privé, c’est aussi et surtout pour limiter les coûts. Ceux-ci sont en effet assez importants : 130.000 euros pour rentrer le dossier sans garantie aucune d’une réponse positive. Si la demande est acceptée, il faudra encore compter près de 180.000 euros pour la gestion annuel du nouveau nom de domaine.

Si le dossier de la Région est accepté, 1.500 noms de domaine seront mis à disposition de la Région de Bruxelles Capitale. Ceux-ci seront prioritairement donnés aux sites institutionnels (les ministères par exemple) et communaux. Les entreprises pourront ensuite faire une demande pour, elles aussi, obtenir la précieuse extension. Si plusieurs sites veulent une même adresse, celle-ci sera mise aux enchères.

Le nom de domaine .brussels va apporter de nombreux avantages en termes de visibilité, de marketing et de publicité à la Région. Le but ici est aussi de renforcer l’image de marque de la ville. L’extension anglaise .brussels a été choisie afin d’éviter les problèmes de langue et parce que la gestion de trois extensions (.bruxelles, .brussel et .brussels) aurait été trop coûteuse.

Le 20 juin 2011, l’ICANN, le gestionnaire international des noms de domaine, a annoncé qu’il serait désormais possible d’obtenir des extensions pour les noms de villes, de régions ou encore de marques. Les candidats ont jusqu’au 29 mars pour rentrer leur dossier de demande.

La ville de Gand aura été la première à se montrer intéressée. Elle est même la première ville du Benelux à avoir rentré une demande pour un nom de domaine personnalisé (.gent). La Région Flamande est, elle aussi, séduite par l’idée et on devrait bientôt voir arriver .vlaanderen.

Blanche De Keyser (st.)

Articles similaires:

8 Comments

  1. suys

    12 mars 2012 at 12 h 26 min

    .bru me semble mieux que .brussels

  2. Chatlibre

    12 mars 2012 at 12 h 28 min

    “Le nom de domaine .brussels va apporter de nombreux avantages en termes de visibilité, de marketing et de publicité à la Région. ”

    Quand il est question de dépenser pour l’image, la crise n’existe plus.

  3. Enfin

    12 mars 2012 at 12 h 35 min

    Pas trop tôt…
    Depuis le temps que le programme est en route…

  4. Pierre V

    12 mars 2012 at 12 h 45 min

    Comme pour le .vlaanderen
    Maintenant on va bien rigoler quand la flandre font faire un site:

    brussels.vlaanderen

    et la région bruxelloise son:

    region.brussels

    • Nicolas

      12 mars 2012 at 14 h 55 min

      La Flandre fera plutôt un site brussel.vlaanderen.

      Ça leur couterait moins cher de faire commerce de sous domaine de .bruxelles.be. (ou brussel.be ou brussels.be)

  5. leoleBE

    12 mars 2012 at 15 h 04 min

    Cela ne vas pas apporter grand chose à Bruxelles, mais cela va couter fort cher en temps de crise .
    Dans le monde les gens savent à peine ce qu’est la Belgique ,alors ne parlons pas de .vlanderen .wallonie et .brussels …
    Encore l’argent du contribuable qui part en fumée dans projets hasardeux !

  6. Expat

    12 mars 2012 at 15 h 24 min

    Ca aurait été tellement génial de faire .bxl au lieu de .brussels. Des TLDs (Top Level Domains) plus longs que trois lettres ne sont pas du tout avantageux, à mon avis. Mais, bien sûr, comme le X ne figure pas en ‘Brussel’, c’est pas possible. Vous ne trouvez pas que c’est un peu ridicule?

  7. Renaud

    14 mars 2012 at 11 h 52 min

    Encore une idiotie démagogique du “gouvernement” bruxellois ? Ils s’y prennent en retard, comme d’habitude, et font n’importe quoi. Pourquoi pas “.BRU” ou “.BXL” ? En tous les cas, l’ICANN semble s’en mettre plein les poches !
    PS : la gestion annuelle du nom devrait être de 25000$ et non € 180000…

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>