300.000 Belges sur Spotify

Par posté le 17 février 2012

La plate-forme d’écoute de musique gratuite connaît un véritable succès en Belgique. En trois mois, elle aurait enregistré plus de 300 000 inscriptions, dont 15 000 abonnements.



Cela fait trois mois, que le logiciel propriétaire suédois de streaming musical a été lancé en Belgique. Spotify permet aux internautes qui y sont inscrits d’avoir accès à près de 15 millions de morceaux. Rapidement, la plate-forme connaît un véritable succès en Belgique avec 300.000 inscriptions en quelques mois à peine, peut-on lire sur le site du Standaard. Parmi les utilisateurs, on compte près de 15.000 abonnements payants (allant de 5 à 10 euros par mois). La plupart des inscriptions restent donc gratuites. Spotify n’a pas voulu nous confirmer ces chiffres, mais estime que le “lancement en Belgique a été un grand succès et a dépassé toutes les attentes. Mondialement, Spotify compte plus de 10 millions d’inscrits et plus de 3 millions d’abonnés payants (contre 750.000 il y a un an) dans 12 pays” a indiqué la porte-parole belge de l’entreprise.

Par rapport à ses voisins, les belges ont rapidement adopté le service de streaming musical. En revanche, il semblerait que le belge soit plus frileux à payer pour écouter de la musique que ses voisins, “le rapport entre les abonnés payants et les utilisateurs actifs se trouvant au-dessus de la barrière des 20% dans le monde“, et étant bien en-dessous en Belgique. Néanmoins, Spotify demeure un succès “spectaculaire” selon Patrick Busschots, le patron de Universal Music Belgium interrogé par De Standaard. “Si on compare avec la Suède, on peut constater que les internautes qui sont passés sur Spotify étaient en majorité des personnes qui téléchargeaient de la musique illégalement.” D’après Busschots, il n’y a pas de conséquences négatives sur le marché du CD, la plate-forme iTunes aurait elle même enregistré une augmentation des ventes.

Niveau concurrence, Spotify se dit ouvert à la compétition, même si l’entreprise estime que son “plus grand concurrent serait plutôt le piratage que d’autres services de streaming.” “L’objectif est d’offrir une expérience d’utilisation qui soit de meilleure qualité et plus simple que la piraterie” nous a expliqué la porte-parole de l’entreprise.

Du côté de Deezer, pas de chiffres officiels non plus. L’entreprise préfère ne rien communiquer pour l’instant pour attendre le moment opportun. Elle a cependant accepté de nous préciser que “la tendance est à la hausse“, aussi bien en Belgique qu’à l’étranger. Le modèle est bien entendu différent de celui de Spotify, Deezer se basant davantage sur sa version payante et son partenariat avec Belgacom. Du coup, le public visé est différent de celui de Spotify. En l’absence de chiffres officiels, difficile en revanche de savoir où Spotify et Deezer se situent par rapport à leurs concurrents. Le fait que la tendance générale soit à la hausse indique cependant que Spotify n’est pas le seul à profiter du système et surtout que la concurrence risque d’être dure dans quelques années.

Propos recueillis par Etienne Froment pour Geeko.

On en parle sur le forum.

Actif dans les rubriques Eco et Lifestyle du journal, j’ai rejoint Le Soir il y a trois ans pour une formidable aventure numérique. Globe-trotter passionné de photographie, je m’intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles-technologies. Twitter : @etiennefroment

Articles similaires

4 Comments

  1. Horrabin

    17 février 2012 at 12 h 34 min

    A un petit détail près… Il est NECESSAIRE d’avoir un compte FB pour se connecter sur Spotify. Et pour ma part, j’estime que lier des informations financières à un nid d’emm* comme FB, c’est du suicide!

    • freex

      18 février 2012 at 15 h 48 min

      Merci pour votre info utile.
      Je passe mon chemin donc

  2. Pingback: Pourquoi passer à Spotify (et supprimer iTunes) ? | Ozmoz

  3. Pingback: Un accès illimité à Spotify pour les clients BASE | Geeko

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>