La vie et le web selon Facebook

Par posté le 23 septembre 2011

La nouvelle Timeline et les « verbes » annoncés par Mark Zuckerberg hier ont fait buzzer internet, même Twitter a été inondé des nouveautés du f8.

Votre vie sur Facebook

Le patron de Facebook l’annonçait hier « nous sommes plus que ce que nous avons fait récemment », pourtant c’est ce que votre profil affiche sur le réseau social américain. Ses développeurs ont donc transformé votre mur personnel en une petite biographie.

La Timeline sera disponible pour tous dans les prochains mois et elle remplacera les profils des membres du réseau. Un changement qui inquiète le site The Next Web et il n’est pas le seul : « pour tous les utilisateurs qui se sont habitués au Mur de Facebook ou à l’affichage des photos, cette nouvelle révélation pourrait être un choc. » Une vérité qui peut d’ores et déjà se vérifier sur le blog de Facebook : « Redonnez-nous le vieux Facebook » s’indignent quantité d’utilisateurs, « ça a l’air d’être l’outil parfait pour le harcèlement » s’insurge James Popkie.

Mais ce n’est pas seulement vos habitudes qui vont devoir changer. Auparavant il suffisait de se soucier des derniers postes sur votre mur, puisque rare sont ceux de vos amis qui remontent le fil de votre vie. La Timeline vous fait revoir tout ce que vous avez un jour partager. Les membres du réseau auront d’ailleurs le choix de ne pas remplacer leur profil dans l’immédiat pour se donner le temps réorganiser leur passé sur le web.

Glynnis MacNicol souligne tout de même dans le SAIcast du Business Insider que cette nouvelle fonctionnalité pourrait faire « perdre le bonheur de partager des choses dans la vie réelle » puisque vos amis y auront accès depuis votre Timeline.

Facebook donne une leçon au web

En intégrant ses nouveaux « verbes » (lire, écouter, regarder), Facebook tente d’intégrer le web à sa plate-forme. Le « J’aime » devenait embarrassant et trop restrictif. Selon Mashable, le réseau social a découvert que ses plus jeunes utilisateurs « avaient peur d’utiliser le bouton « j’aime » parce que cela impliquaient qu’ils étaient d’accord avec ce qu’ils aimaient » dans une récente enquête interne.

Pour régler ce problème, Facebook a étendu son offre de partage, mais elle devient du même fait plus invasive.

TechCrunch s’enthousiasme de cette dernière évolution, la possibilité de « partager ce que vous faites, quand vous le faites. Vous ne devez plus y penser. Vous écoutez de la musique sur Spotify et c’est partagé automatiquement avec vos amis dans le Ticker de Facebook. Le seul bouton sur lequel vous cliquez c’est « play ». »

Rassurez-vous cependant, les options de partage restent contrôlables « si vous ne voulez pas partager vos choix musicaux les plus embarrassants », insiste Alexia Tsosis de TechCrunch. Mais si Facebook tend à rendre ces options de plus en plus simples à régler, les nouvelles applications sont paramétrables depuis Facebook et depuis le site original de l’application (Hulu, Netflix ou Spotify).

Malgré tout, Alain Gerlache le souligne, Facebook n’est plus seulement un réseau social sur le web, c’est désormais « le web qui aura sa place sur Facebook ».

Le site Business Insider ajoute néanmoins à la longue liste des nouveautés de ce f8, une liste largement moins longue de ce que Facebook n’a pas annoncé : une application iPad, une application mobile pour les photos et surtout un changement de business model. Facebook n’inaugure aucun nouveau système de payement malgré toutes les nouveautés annoncées.

Articles similaires:

2 Comments

  1. AmJ

    23 septembre 2011 at 21 h 55 min

    Bien contente
    1/ d’avoir supprimer mon ancien profil et crée un nouveau : pas de problème de posts vieux comme le monde de Facef*ck
    2/ de supprimer automatiquement tout ce que je poste après une semaine
    3/ d’avoir ajouter plein dd’extensions pour retrouver l’ancien chat, cacher les pubs, le filet de nouvelles des amis…

    • Kaus Media

      7 octobre 2011 at 14 h 24 min

      AmJ: Désolé de te décevoir, mais dans les conditions générale de Facebook, ceux-ci restent propriétaire de toute information publiée. Même si tu les effaces, ou si tu supprimes ton compte… D’ailleurs, si tu réactives un compte supprimé, tu récupères tout ton profil même plusieures années après! Alors tes “mesures” ne te protègent que de tes “amis” et pas de Mark qui est l’”ami” de tout le monde…
      Bien content:
      1/ D’avoir purement et simplement supprimé mon compte Facebook avant ce changement dans les conditions générales.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>