"Anonymous" prend le FMI pour cible

Par posté le 1 juin 2011

Les pirates informatiques du groupe “Anonymous” ont appelé à une attaque en ligne contre le Fonds monétaire international, afin de protester contre les restrictions sévères imposées à la Grèce dans le cadre de son sauvetage financier.


Un “tweet” posté par “Anonymous Operations”, utilisant pour mot clé “Opération Grèce” (OperationGreece) a appelé les abonnés à son compte Twitter à consulter en masse le site du FMI dans une apparente tentative de submerger le site et de le rendre inopérant.

Il n’a toutefois pas précisé à quelle heure débuterait cette attaque, appelée “déni de service”. Le message renvoyait par ailleurs à un site critiquant le programme d’austérité imposé à Athènes, lié au versement de l’aide de 110 milliards de dollars promis par l’Union européenne et le FMI. Le Fonds a assuré avoir pris des mesures pour empêcher une paralysie de son site. “Nous sommes au courant de la menace, et avons pris des mesures appropriées”, a déclaré Bill Murray, un porte-parole du FMI.

Parmi les précédentes cibles du groupe de pirates, un collectif hétérogène d’individus, se trouvent l’ancien gouvernement égyptien, le gouvernement italien, l’Iran et des sociétés qui avaient exclu le site WikiLeaks de leurs services, comme les groupes financiers Visa et Mastercard.

Lors d’une attaque de déni de service, un grand nombre d’ordinateurs sont programmés pour se rendre simultanément sur un site internet, submergeant ses serveurs, ralentissant l’accès au site ou le rendant complètement hors-service.

(AFP)

Articles similaires

  • Pas d'article similaire

23 Comments

  1. spartan

    1 juin 2011 at 22 h 04 min

    Les anonymous vont trop loin.

    Alors qu’à la base il s’agissait d’actions afin de protéger la liberté d’expression et la vie privée sur internet contre des gouvernements qui tendent à violer ces droits, ils dérivent de plus en plus vers la violence à fin d’imposer leur point de vue idéologique, ce qui fait qu’ils passent de la résistance à l’oppression à l’oppression elle-même.

    Avec la crise, les activistes gauchistes reprennent de plus en plus leurs mauvaises habitudes des années 20/30 qu’ils avaient pourtant perdu ; celles qui ont provoqué la guerre civile espagnole ou le coup d’état de Pinochet. Heureusement que l’URSS n’est plus là pour leur fournir des AK-47.

    Aux dernières nouvelles, la CIA craint un coup d’état en Grèce.

    • nico

      2 juin 2011 at 1 h 04 min

      Les activistes gauchistes à la base de la guerre civile espagnole ou du coup d’état de Pinochet ? Mais enfin !

      La guerre civile espagnole, si certains milieux d’extrème gauche n’était pas contre, elle est à 99.5% due à l’intervention de Franco.

      Même raisonnement pour le coup d’état militaire au Chili.

      Faudrait essayer de pas dire n’importe quoi tout de même.

    • popolus

      2 juin 2011 at 6 h 32 min

      Bonjour
      Je suis surpris d’apprendre que les gauchistes sont les responsables de la guerre civile espagnol et du coup d’état de Herr Pinochet (D’ailleurs Pinochet était un grand enfant ..il y avait hochet dans son nom)
      merci pour ces révélations

    • Hary1965

      2 juin 2011 at 7 h 29 min

      Ha bon, c’est vrai je vois dans cette action une violence extrème qui a pour but de soumettre par la force tous les individus et même peut-être les massacrer…..au lieu de tenter de faire comprendre aux pouvoirs pro lobbing en place, que les gens existe et que la démocratie c’est l’avis de la majorité des gens et non celui uniquement des lobbies. Attention planquez vous ils vont tirer et tous nous massacrer. Delirium quand tu nous tiens……..mdr

    • Collignon

      2 juin 2011 at 9 h 21 min

      Dites, vous là. Vous savez ce qu’ils vous disent, les activistes gauchistes ? Vous n’avez encore rien vu. Les choses vont aller de plus en plus vite et plus gravement que vous n’êtes en mesure (intellectuellement parlant) de l’imaginer. Le joli monde que vous semblez tant apprécier va disparaître bientôt, noyé dans la merde (c’est une licence poétique) qu’il produit toujours plus massivement. Vu ?

    • Nemo

      2 juin 2011 at 9 h 50 min

      Les “gauchistes” responsables de la guerre civile espagnole??? Du renversement de Pinochet??? Ah bon? Les généraux Franco et Pinochet étaient donc gauchistes? On nous cache tout on nous dit rien…
      Et comparer la lutte armée avec une cyberattaque qui bloque un site internet provisoirement… avec tout mon respect, vous délirez

  2. fred

    1 juin 2011 at 22 h 15 min

    faites des articles sur ce que vous connaissez / comprenez.

    c’est d’un ridicule sans nom.

  3. mollyjoe

    1 juin 2011 at 23 h 40 min

    spartan,
    je ne vois pas le rapport avec les gauchistes ! vous n’avez pas encore compris qu’il n’y a plus aucun clivage gauche droite nulle part dans ce bas monde ? ou vivez vous dans des souvenirs ? eh oh réveillez vous, des millions de jeunes sont perdus dans ce monde, ils n’ont aucun avenir et les moins jeunes vont se perdre dans les méandres de la misère !! merde alors c’est a cause des gens comme vous qu’on a sombré dans la décadence !

  4. Anon

    2 juin 2011 at 7 h 20 min

    Les violents sont ceux qui, par leur décision de soutenir les banques, mettent des humains au chomage, font exploser le prix des loyers, déportent d’autres humains par charter… La voila la violence. A ceux à qui Liberté, Egalité, Fraternité signifie encore quelque chose, indignez-vous.

  5. Pingback: « Anonymous  contre FMI. « Mes coups de coeur

  6. miles1412

    2 juin 2011 at 9 h 30 min

    “Avec la crise, les activistes gauchistes reprennent de plus en plus leurs mauvaises habitudes des années 20/30 qu’ils avaient pourtant perdu ; celles qui ont provoqué la guerre civile espagnole ou le coup d’état de Pinochet.”

    …ou la justification du fascisme et de la terreur d’état par l’opposition à la lutte sociale! Faut le faire!

    • spartan

      2 juin 2011 at 12 h 44 min

      Cette lutte sociale est l’utilisation de la violence d’un groupe pour imposer ses valeurs politiques (que ce soient par exemple le socialisme, la charia ou le nazisme) au reste de la population.

      Si vous trouvez normal l’utilisation de la violence pour imposer vos valeurs, moi je trouve normal le fait que les autres groupes qui ne veulent pas subir cette agression puisse faire usage de légitime défense, se défendre face à cette oppression comme selon l’article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

  7. Sid

    2 juin 2011 at 9 h 48 min

    Tchou, d’habitude les commentaires sont réactionnaires sur lesoir.be mais là, “Spartan” tu repouse tout !
    Tu nous fais un pro-franco, pro-pinochet d’un coup en passant par le soutien au FMI.
    Peut-on considérer l’envoi de PING contre un site web comme de la violence ? Ta définition est bien instrumentaliste… Moi je suis bien content que les Anonymous aient une meilleure réfflection et soient solidaires à travers le monde..

    • spartan

      2 juin 2011 at 12 h 46 min

      Quoi ? Donc, imposer son point de vue, faire pression en imposant le blocage par un DDoS, ce n’est pas faire usage de violence ?

  8. Manuel

    2 juin 2011 at 10 h 47 min

    Le monde bouge, et j’espère que ça va continuer comme ça. Le capitalisme sauvage n’a plus de limites, n’en a jamais eu mais un certain éveil des consciences est en train de se faire.
    Comment admettre qu’un jugement puisse laver la plus grosse escroquerie banquaire de Belgique comme ça vient d’être fait. Trop c’est trop. Bravo au printemps arabe et aux indignados, a quand les suivants?

  9. spartan

    2 juin 2011 at 12 h 27 min

    Waou, Intéressant toutes ces réactions. Je vois que j’ai touché une corde sensible.

    Rappel : la guerre d’Espagne a commencé suite à l’instauration de la république par la droite, et dotn la gauche a voulu la monopoliser ; lorsque des mouvements de gauche ont provoqué des vagues d’incendies de couvents par des activistes de gauche, et soutenus par les politiciens de gauche qui voyaient en cela une justice immanente. Et aussi avec les insurrections anarchistes ; la tentative de coup d’état après la victoire de la droite en 33 ; l’interdiction de journaux de droite, des élections dont le front des gauches ne voulu jamais publier les chiffres officiels et dont les estimations pouvaient varier à plus d’1M de voix…

    Le coup d’état de Franco a mis fin à une guerre civile causée par l’extrémisme des mouvements de gauche. Bien sur, je ne légitimiste pas Franco contrairement à ce que certains semblent croire.

    Concernant Pinochet, Allende a mené son pays en état de quasi-guerre civile ; il a ruiné volontairement l’économie pour rebâtir un monde socialiste. Lorsqu’il a été au pouvoir, c’est en alliance avec les conservateurs (il me semble) à qui il a promis de respecter la constitution, ce qu’il ne fit pas, en gouvernant par décret, en défiant les motions du parlement et les décisions de justice.

    Celui-ci a organisé des mouvements anarcho-syndicalistes afin de casser des entreprises afin de les reprendre lorsqu’elles auraient été au plus bas ; il a fait fonctionner la planche à billets causant une forte inflation, il a son lot de pression contre l’opposition, du chantage, des enlèvement et des assassinats, qui si on calcule la moyenne annuelle ne vaut pas mieux que Pinochet.

    Il a détruit l’économie de son pays, appauvrissant le peuple, lui privant de travail et de revenus qui perdaient la moitié de la valeur en une semaine et il s’est étonné qu’il rencontre de la résistance ?

    C’est le parlement qui a voté une motion contre lui, demandant à l’armée de défaire Allende, ce que fit Pinochet, mais malheureusement en confisquant le pouvoir pour une quinzaine d’années .

    On ne peut pas considérer ces systèmes comme étant du fascisme – système basé sur l’organisation totalitaire de la société où l’état organise la société civile comme une société militaire -, il s’agit plutôt d’un régime propre aux Hispaniques et sud américains dans la ligne droite des caudillos, qui est un dérivé du bonapartisme.

    • AndreLg

      2 juin 2011 at 13 h 13 min

      Allende a volontairement ruiné son pays ? C’est lui qui a appelé la CIA et le bon Dr Kissinger pour qu’ils viennent en sous-main organiser des grèves (notamment des transporteurs routiers, dans un pays qui fait plus de 4.000 km de long)?

      • spartan

        2 juin 2011 at 15 h 36 min

        Pouvez-vous m’expliquer comment des agents secrets peuvent pousser des dizaines de milliers d’hommes à faire une grève ?

        Apparemment, ceux-ci n’ont pas de libre-arbitre, ni de conscience, ce qui est une opinion qui n’est pas étonnante de la part de socialiste, pour qui les individus doivent être traités comme du bétail par l’état éleveur.

        Si les USA ont soutenu le mouvement de grève moralement ou financièrement, cela ne signifie pas qu’ils l’ont provoqué. Mais bien sur, c’est plus intéressant de modifier la réalité, de lui donner un aspect romantique et de faire dans le martyra ; que vous faites partie d’un corps idéologique vertueux qui est persécuté par le représentant du mal incarné : les USA.

        Sans compter que si vous dénoncez l’ingérence des USA, pourquoi ne le faites vous pas concernant les ingérences Cubaines, Tchécoslovaques ou Russes ?

    • tatouille

      14 juin 2011 at 14 h 02 min

      Oui oui et bientôt vous nous révélerez aussi que Che Guevara s’est en fait suicidé quand il a compris tout le mal qu’il faisait à la pauvre population bolivienne. Vous devriez arrêter de fumer des champignons, l’ami, ça détruit les cellules grises, à la longue. Pour savoir quand il est temps de s’arrêter ? Facile, vous ne reconnaîtrez plus votre gauche de votre droite.

  10. moi

    4 juin 2011 at 1 h 25 min

    bravo , j essayerai de participer !!

  11. Jean Némar

    4 juin 2011 at 10 h 00 min

    @Saprtan! Si rendre inoperationnel un sit est de la violence, comment qualifie tu la prise de controle d’un etat souverain (la grece) par ces organisations? car attention, certes ils recoivent des milliard, mis on leur dis quoi en faire et ou le mettre… Comment qualifie tu aussi la réction des force de l’ordre face aux indignés??
    Je sais tout est mélangé, mais comment peut tu appelé ca de la violence? Il n’y a aucune victime, aucun bléssé, personne n’est choqué psycholiquement?
    Je te propose donc de mesuré tes propos, non mais serieusement, quel rapport avec la guerre civil en Espagne?..

    • Brante

      27 septembre 2011 at 0 h 07 min

      Spartan vie effectivement dans le passé…

  12. johar

    1 octobre 2011 at 13 h 06 min

    Pfiou la majorité des gens sont des moutons à l’image de Spartan.

    Ce système capital est en train de se révéler dans ses plus macabres manipulations, mais concrètement, le mal n’est-il pas déjà incurable ?

    Cette conscience morale qui s’éveille, ce vent de liberté et de dignité qu’une masse importante de la population mondiale porteuse de valeurs humaines réclame, n’est-elle pas déjà contrainte à se voir taxée de gauchisme acharné justement, de folie et autres quolibets ?

    Big Brother a déjà mis un place ces sanctions contre les criminels par la pensée !

    Impossible réveil citoyen sans violence et sans sang. La guerre est nécessaire, mais les armes sont détenues par ceux-là même qui ont uniformisé la pensée sur un dogme onusien de désarmement mondial qui rassure le ronron des masses dormantes.

    La non violence n’est plus un concept opérationnel à l’heure actuelle, si l’internet offre un moyen contestataire, il n’est qu’un infime moyen face à un mur d’ignorance déjà bien ancré dans les cerveaux.

    Je n’y crois plus, je garde mes idéaux mais je ne vois d’issue pour en sortir dignement tant que le monde est entre ces mains là.

    Je pense qu’on finira tous soumis, de gré ou de force, soumis à se résigner.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>