Facebook, nouveau terrain de jeu du spam

Par posté le 12 avril 2011

Vous avez peut-être été confronté à une notification vous indiquant que quelqu’un qui ne fait pas partie de vos “amis” Facebook vous avait tagué sur une photo. Curieux, vous cliquez sur le lien. Vous avez mordu à l’hameçon. Il s’agit en effet de spam. Le phénomène n’est pas neuf, mais il prend de l’ampleur.

Facebook n’empêche pas des applications tierces de vous identifier sur les photos présentes sur le réseau social. Dans les options de votre compte, vous pouvez uniquement désactiver la suggestion de votre nom lors du tagging d’images. Pas assez pour empêcher les robots malveillants de vous trouver et vous spammer.

Un exemple parmi d’autres : vous recevez un message du type “Olive Garden Restaurant is giving out free dinners for a full month! Pickup yours today !!!” (source : NakedSecurity)

Alleché par cette offre, vous cliquez sur le lien et arrivez sur la photo d’une assiette fumante et prometteuse. En cliquant dessus, on vous demande de permettre à une application d’accéder à votre compte. A ne surtout pas faire… Si vous tombez dans le panneau, les spammeurs pourront prendre le contrôle de votre compte Facebook et l’utiliser pour spammer vos amis via le même procédé.

Que faire, pour vous protéger ? Le site Facecrooks indique que vous pouvez :

  • Restreindre l’accès aux photos où vous êtes taggué.

  • Contrôler l’accès aux informations que vous donnez à vos amis et qui pourraient être utilisées par des applications tierces.

MAIS : ces deux mesures n’empêchent pas un application mal-intentionnée de tagguer votre nom sur le mur d’un ami !

L’idéal pour se prémunir du phénomène serait que Facebook permette à ses membres de désactiver complètement le tagging à leur nom, via les paramètres de confidentialité. Ce n’est pas le cas actuellement. Tim Sendft, de Facecrooks, invite les membres du réseau social de faire pression sur Facebook pour qu’elle active cette option de confidentialité.

En attendant, un seul mot d’ordre, si vous voulez évitez que votre profil devienne une rampe de lancement de spam : rester vigilant et  toute notification vous indiquant que vous êtes identifié sur une photo sortie de nulle part comme suspecte.

Le meilleur moyen de lutter contre le spam reste, comme pour les emails, de ne pas se laisser prendre. Le spam est exponentiel  : d’une adresse, 100 peuvent peuvent être touchée. Selon une étude de F-Secure, la propagation du spam est plus efficace via Facebook, où tout est basé sur le partage…, que via l’e-mail.

P.S. : autre porte d’entrée du spam sur Facebook : la messagerie instantanée ! Voir cet exemple relevé par All Facebook.

Articles similaires:

0 Comments

  1. victor

    12 avril 2011 at 17 h 24 min

    Il serait tellement simple que Facebook implémante un processus de validation des tags par l’intéressé, comme 95% de la communauté le demande depuis une éternité pour les tags photos et vidéos. En tout cas, les quelques personnes renvoyées parce qu’elles se sont fait porter pâles au travail et qui ont été taggées en train de faire la fête s’en mordent encore les doigts.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>