En 2012, un smartphone sur deux sous Android

Par posté le 7 avril 2011

Android équipera en 2012 la moitié (49,2%) des 630 millions de smartphones en circulation et contribuera à “démocratiser” ces appareils, selon des prévisions du cabinet Gartner publiées jeudi.
“Les vendeurs d’appareils fonctionnant avec Android vont continuer à se battre pour gagner des parts de marché, ce qui va faire baisser les prix pour le consommateur“, a commenté Roberta Cozza, analyste de Gartner, dans un communiqué.
Le logiciel lancé par Google équipe aujourd’hui majoritairement des téléphones haut de gamme de constructeurs de mobiles comme Samsung, HTC, ou encore Motorola. Mais “à long terme, il pourra faire le plus de volume dans les smartphones de prix moyens à low-cost, surtout dans les marchés émergents“, a ajouté l’analyste.
La montée en puissance des téléphones intelligents est inexorable, souligne Gartner: en 2011, 468 millions d’unités devraient être vendues, soit 57,7% de plus qu’en 2010.
En 2012, 632 millions de smartphones devraient être vendus dans le monde, et en 2015, 1,1 milliard, selon les prévisions du cabinet. L’iOS d’Apple, utilisé sur l’iPhone, conservera encore au moins jusqu’en 2014 sa deuxième place avec un pic en 2011, où il occupera 19,4% des smartphones en circulation, selon Gartner.
Les logiciels de Microsoft, qui vont désormais équiper les smartphones de Nokia, devront à cette date commencer à sérieusement concurrencer Apple: Gartner prédit ainsi qu’ils occuperont 10,8% du marché en 2012 et 19,5% en 2015.
Enfin, Gartner estime que dans les années à venir, les possesseurs d’un smartphone qui voudraient s’offrir une tablette multimédia auront tendance à se tourner vers un appareil équipé du même logiciel car il leur sera plus familier.
Cela permettra aux consommateurs de partager la même expérience sur tous les appareils, de même que les applications, réglages ou encore les scores qu’ils ont réalisés sur leurs jeux” favoris, a souligné Mme Cozza.

A noter qu’une autre étude publiée par une autre agence, IDC, proclamait fin mars la suprématie prochaine de Windows Phone 7 sur l’iOS, tout en reconnaissant à Android une forte croissance d’ici 2015.

(D’après AFP)

Les chiffres de Gartner

OS 2010 2011 2012 2015
Symbian 111,577 89,930 32,666 661
Market Share (%) 37.6 19.2 5.2 0.1
Android 67,225 179,873 310,088 539,318
Market Share (%) 22.7 38.5 49.2 48.8
Research In Motion 47,452 62,600 79,335 122,864
Market Share (%) 16.0 13.4 12.6 11.1
iOS 46,598 90,560 118,848 189,924
Market Share (%) 15.7 19.4 18.9 17.2
Microsoft 12,378 26,346 68,156 215,998
Market Share (%) 4.2 5.6 10.8 19.5
Other Operating Systems 11,417.4 18,392.3 21,383.7 36,133.9
Market Share (%) 3.8 3.9 3.4 3.3
Total Market 296,647


467,701 630,476 1,104,898

Les chiffres d’IDC

Operating System

2011 Market Share

2015 Market Share

2011-2015 CAGR

Android

39.5%

45.4%

23.8%

BlackBerry

14.9%

13.7%

17.1%

iOS

15.7%

15.3%

18.8%

Symbian

20.9%

0.2%

-65.0%

Windows Phone 7/Windows Mobile

5.5%

20.9%

67.1%

Others

3.5%

4.6%

28.0%

Total

100.0%

100.0%

19.6%

L’étude d’IDC

Articles similaires

5 Comments

  1. thibaudd

    7 avril 2011 at 23 h 12 min

    J’ai bien envie de me laisser tenter à nouveau par Android avec le Nexus S

    • Nicow

      8 avril 2011 at 11 h 43 min

      Je vous le conseille! J’ai acheté le Nexus S chez SFR et il fonctionne de façon bien plus fluide que le Galaxy S, qui a pourtant quasiment les mêmes spécifications matérielles.

      Et le design est vraiment bien fait.

  2. Inconnu

    8 avril 2011 at 5 h 24 min

    Cela fait bien longtemps qu’Android a dépassé iOS. Ce n’est pas parce que tout le monde a décidé de surfer sur la vague Apple (média en premier), que le grand public a suivi, que du contraire.

    Il fallait par faire des études d’économie ou de journalisme pour s’en rendre compte. Un GSM à plus de 600€ face à des téléphones dont les prix débutent dans les 150-200€ avec une qualité tant matérielle que logicielle croissante, l’iPhone n’allait pas être un succès dans notre pays.

    Le média qui comme LeSoir, ou encore LaLibre, se sont achetés des blogs spécial “iOS”, ont (fait) développé(r) des applications spéciales “iOS”, se sont complètement plantés de modèle économique. Un téléphone dont on a jamais eu les chiffres de vente et qui ne doit pas dépasser les 100.000 appareils en services en Belgique a été vu comme une vache à lait financière alors que pendant ce temps Android était en train de s’immiscer un peu partout. Android représentera en Belgique sûrement quelques millions d’appareils dans les années à venir. Ceux qui depuis le début auront sus apporter au grand public des applications de qualité (e.g. la STIB) auront eu l’intelligence de bien se positionner et ce sur une réel marché de masses.

    Il suffit de regarder les sorties en demi-teinte de l’iPhone dans notre pays ou les téléphones possédés autour de vous. Pour ceux qui ont des smartphones, la majorité c’est BlackBerry et Android.

  3. Dominique Vitry

    8 avril 2011 at 11 h 47 min

    Oui, moi je veux bien, mais franchement, androïd qui fait tourner mon HTC, comme les autre OS qui proposent d’ajouter des applications je suppose, c’est vraiment pas pratique, faudrait qu’ils arrêtent.

    On vous vend un téléphone qui soit disant sait tout faire (sauf le café) mais en fait, sans appli, rien n’est possible…

    En plus, on se rend vite compte que comme les services achetés ne sont pas prévus de manière intégrée, c’est problème après problème… Telle appli bouffe de la battrie comme une boulimique du chocolat, telle autre assure un tel service (mail, agenda, …) mais sans offrir les options qui vous intéresse (coupler avec l’agenda électronique ou tout simplement signaler les conflits d’agenda !!!) du coup vous téléchargez 4 appli avant de trouver la bonne et j’en passe sur les versions bêta (béta) qui deviennent obsolètes au bout de 15 jours, etc.

    Faudrait arrêter de nous prendre pour des programmateurs ou des techiciens IT, j’ai pas envie de passer ma vie à configurer mon smart!

    A quand un vrai système intégré avec les services de base, qui serait une réelle avancée même si ça revient à proposer les services qu’on avait avec les anciennes versions des smartphones (tel, internet, agenda, GPS, MP3, appareil photo, ebooks, …) et laissons les appli pour les trucs particuliers, de loisir ou à la con.

    A ce titre, je vous recommande les “boîtes à meuh” électroniques, du plus bel effet, en plein milieu d’un couloir de bureaux… retour en enfance garanti

    • Tonton Bbeber

      6 novembre 2012 at 0 h 51 min

      Alors moi j’ai l’avis tout à fait contraire …
      Sur un nouveau smartphone je passe d’abord une soirée à désinstaller tous les gadgets dont je n’ai pas besoin (style fessebouc et compagnie).
      L’idéal pour moi ce serait plutôt le bidule nu … juste l’appli téléphone et le navigateur internet … après l’android market (rebaptisé google play) est une véritable mine d’or et terriblement simple à l’usage, et la plupart des applis restent totalement gratuites. Ainsi je me fais ma machine totalement sur mesure.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>