KodesK fait l'unanimité au Startup Weekend

Par posté le 31 janvier 2011

Pour les sept équipes qui ont survécu à la nuit du samedi au dimanche, c’était la dernière ligne droite au Startup Weekend. Les prototypes sont mis de côté et les leaders se concentrent sur leur présentation. Après moins de deux jours de travail en profondeur, il s’agit de vendre son produit à un jury composé d’investisseurs et d’entrepreneurs aguerris. Sans grande surprise, l’équipe KodesK gagne le grand prix. L’entreprise cherche à devenir l’intermédiaire entre les travailleurs nomades et les propriétaires d’espace à louer. Sebastien, son créateur, s’était pourtant inscrit sur le tard et n’avait pas de grandes ambitions : « Je me suis inscrit au Startup Weekend il y a deux jours, déclare-t-il. Maintenant je dois vraiment me demander si je suis prêt à monter ma propre entreprise. » L’équipe vient, en effet, de gagner une souscription au Founder Institute, un organisme qui va les accompagner quatre mois durant. Pour le second prix, le domaine médical a inspiré le jury : NeuroDriver, un programme de pilotage par onde cérébrales et Heal.th, une plate forme santé virtuelle sont élues les startups les plus geeks.

Ben Piquard, le directeur du Microsoft Innovation Center était un mentor et membre du jury lors du Startup Weekend à Bruxelles. Il explique l’intérêt d’un tel week-end.

Pour Brice Le Blévennec, c’est le voyage qui compte et non la destination lors d’un tel événement. Cependant le membre du jury exprime certains doutes quant au message du Startup Weekend.

John Beckett décrit son idée et son plan d’attaque au deuxième jour du Startup Weekend Bruxelles.

Articles similaires:

3 Comments

  1. Ramón Suárez (Betawork Coworking Bruxelles)

    31 janvier 2011 at 15 h 32 min

    Merci de ta présence tout au long du weekend et de tes articles :)

  2. Sebastien Arbogast

    4 février 2011 at 8 h 36 min

    Effectivement c’était un week-end très intense, riche en enseignements, en contacts, et en ce qui me concerne très bousculant. Comme je l’ai dit à l’annonce du prix, je me suis longtemps demandé si j’étais prêt à devenir entrepreneur. Mais en partie grâce à ce week-end et à ce qu’il m’a appris sur moi-même, les doutes sont clairement dissipés. Donc plus que jamais, KodesK est sur les rails, et j’invite tous ceux qui comme moi (et comme beaucoup apparemment) ont un problème de flexibilité dans la gestion de leur espace de travail à s’inscrire sur http://www.kodesk.com pour être tenu au courant de l’ouverture prochaine de notre plateforme.

  3. Pingback: Tweets that mention KodesK fait l’unanimité au Startup Weekend | Geeko -- Topsy.com

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>