null

Qwiki est un tout nouveau moteur de recherche, original et interactif. Riche en photos, cartes, sons et vidéos, ce moteur a la particularité de “parler”. Le site propose une nouvelle expérience ludique de recherche. Entre la petite révolution et le gadget, voici notre test.

Visuellement, le site est impressionnant. Coloré, accessible et très visuel, la prise en main est intuitive. Un peu à l’image de Spezify, tout est basé sur l’interactivité. Qwiki se rapproche plus de Spezify que de Blekko, disons qu’il est un peu un mix entre les deux en matière de forme et de fond, mais qu’il va plus loin dans son fonctionnement. C’est une version largement améliorée de Spezify en matière de forme, et il est basé sur le même principe que Blekko dans l’utilisation des “wikis“, dans un format plus simplifié et moins participatif.  Qwiki donne en quelque sorte vie aux “wikis” en mettant le tout en image… et en son.

Le son est la véritable innovation du site.  Les différents « qwikis » (les slideshows interactifs) animent des images, de la vidéo, des cartes, des références et autres panneaux. Quand on lance un “qwiki”, la voix raconte l’histoire de notre sujet de recherche. Le site est tellement facile d’accès et agréable que l’on peut vite passer des longues minutes à s’informer ou se divertir. Une expérience plutôt ludique voir même parfois pédagogique.

Les limites du site sont dans la description même de celui-ci. Qwiki n’est pas un moteur de recherche. C’est un excellent support de mise en image de recherches, assez complet d’ailleurs, mais le site ne peut pas se substituer aux moteurs de recherche existants, ni même à Wikipedia. Sa base de données et son format ne permettent pas d’en faire un référant principal de recherches.

Alors oui Qwiki est une petite révolution sur la forme, très séduisante et interactive, mais non Qwiki n’est pas LE nouveau moteur de recherche essentiel dans la guerre qui oppose Google au… reste du web. C’est un complément idéal et un support didactique, qui placerait plutôt Qwiki sur le terrain des encyclopédies virtuelles. Le site est accessible en phase de test, avec ou sans invitation, la version définitive devrait être mis en ligne prochainement.

Martin Vachiery